el jadida nuit d ramadan

EL JADIDA SCOOP

Cette  11ème édition des Nuits du Ramadan, sera, en ce mois de piété et de spiritualité, aux couleurs de l’exil et du métissage.

Un événement phare, devenu au fur des années et des succès, une sorte de  label, et une marque de fabrique unique, par le  dialogue des musiques, des styles et des cultures qu’il a réussi à instaurer.

Ce métissage et ce croisement des musiques du Nord avec celles du Sud, sont devenus une référence dans le genre et véhiculent des messages forts à même de rapprocher des peuples de différents horizons et de différentes cultures.

Questionné sur l’édition de cette année, M. Damien Heurtebise nous a déclaré : «  l’accent sera mis sur une musique aux couleurs de l’exil, de la migration et du métissage culturel.

Pour arrêter définitivement notre choix, sur les groupes présents cette année, plusieurs mois de travail et de recherche ont été nécessaires.

Il faut souligner que notre motivation première est culturelle et non de faire dans   l’événementiel. »

Nées à El Jadida en 2007 puis étendues à tous les Instituts français du Maroc, les Nuits du Ramadan proposeront lors de cette 11ème édition, une programmation aux sonorités rock, électroniques, latines et, bien évidemment, africaines et marocaines :

Le groupe jordanien Jadal, nous vient de Jordanie et joue une musique underground, une sorte de Rock-arabe. Une musique qui fait fureur parmi la jeunesse jordanienne et que notre public, ne tardera pas à découvrir et à adopter, à coup sûr. Des chansons accrocheuses  qui traitent des questions sociales et sociétales.

Autre particularité, du groupe Jadal, aucune photo le représentant n’est disponible et seul un  logo continue à les représenter sur les affiches.

Quant aux  membres du groupe palestinien 47Soul, leur rencontre s’est faite sur You tube. C’est donc à distance, et en appréciant chacun la  musique de l’autre, qu’ils se sont connus et fondé ce groupe.  Une décision qui leur a permis, grâce à leur son novateur, de  rapidement conquérir le public au Proche-Orient comme  en Europe, permettant aux sonorités électroniques du dabke arabe de se frayer un chemin dans les scènes underground. Les influences électroniques et urbaines qui résonnent dans leurs morceaux les distinguent nettement du contexte de la « world music » et les placent à juste titre parmi la nouvelle génération d’artistes électroniques et hip-hop de tous les horizons.

Labess est le nom du dernier groupe qui se produira à El-Jadida. Il nous propose de découvrir la beauté et la richesse de sa musique, fusion de rumba gitane, flamenco, et musiques traditionnelles d’Afrique du Nord, tels que le gnawa et le chaâbi. Qu’il chante en arabe, sa langue maternelle, en français ou en espagnol, Najim raconte de sa voix expressive des histoires empreintes d’authenticités, qui oscillent  entre réalisme et espoir, douceur et fureur.

A travers sa poésie, il propose une réflexion sur la diversité culturelle et sur la nécessité de vivre unis malgré les différences.

Said Allibou, responsable du service culturel de l’Institut français d’El-Jadida, nous  affirme : «Chaque année, on pense que l’édition présente va être la meilleure édition que l’on ait eu. Et lors de cette 11ème édition, c’est surtout le volet artistique qui apporte une certaine particularité, avec un mot d’ordre : «Une Musique aux couleurs de l’Exil, de la Migration et du Métissage culturel, synonyme d’ouverture et de diversité. La ville d’El Jadida est ouverte sur l’Atlantique, on a voulu avoir la présence d’artistes provenant de différents horizons, autant sur le plan international que dans la sphère marocaine. Bien que l’esprit traditionnel reste présent, d’autres visages musicaux vont pouvoir réjouir le public».

Précisons que selon la tradition à El-Jadida, la délégation culturelle de la ville, invite trois groupes locaux à assurer une 2ème partie du spectacle. Une façon comme une autre, pour les encourager ;  faire en sorte que la couleur musicale qu’ils représentent (Aissaoua, Aouniyates…) ne tombe pas dans l’oubli, mais aussi de faire en sorte, que l’événement leur serve de plate forme, à même de les propulser vers les horizons de la gloire et la célébrité.

Pour cette année, le choix s’est porté Hall El Ghiwane, un groupe originaire de la ville d’El-Jadida et  apparut pour la 1ère fois en 1991. Il chante les aspirations, les douleurs et la foi.

Quant à Haj Tissa, c’est l’un des artistes de renom dans le domaine  spirituel marocain, au même titre qu’Abderahim Souiri, et Ba Jeddoub. Après plusieurs participations dans de grands festivals dans tout le royaume et à l’international, Abdellatif Tissa continue à enchanter le public de sa ville natale (El-Jadida) de chants puisés aussi bien dans le répertoire national que local.

Quant à Kamba Salam, c’est la rencontre entre sept musiciens passionnés par la fusion entre la musique gnaoua africaine et la musique moderne, tel que le jazz, le blues, et les effets psychédéliques.

Ce groupe crée en 2012, ne cesse d’enflammer les scènes, que ce soit dans les festivals ou dans les événements culturelles des différentes villes du royaume. Composé de musiciens chevronnés, un Maâlem au guembri, un percussionniste, un guitariste, un bassiste, un pianiste, un batteur et un saxophoniste, issus de différentes écoles musicales, ce mélange de musique traditionnelles et modernes crée une ambiance pleine d’émotions, qui entraine le spectateur dans un voyage sous les rythmes africains qui chavirent le cœur.

Un choix  qui nous été concocté par le nouveau délégué régional, Ariss et son équipe.

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/06/el-jadida-nuit-d-ramadan.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/06/el-jadida-nuit-d-ramadan.jpg?resize=150%2C150adminsZoom  EL JADIDA SCOOP Cette  11ème édition des Nuits du Ramadan, sera, en ce mois de piété et de spiritualité, aux couleurs de l’exil et du métissage. Un événement phare, devenu au fur des années et des succès, une sorte de  label, et une marque de fabrique unique, par le  dialogue des...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires