Les jeux entre le présent et le passé

Par: Fousi Hassane      faouzi88

Une vie à la lumière du présent sans avoir oublier le passé

Une enfance vécue avec moins de risques

A l’approche de l’hiver après les premières pluies  les bambins sont a la recherche des billes de terre et de verre sans sous-estimer ces minis gâtas connues sous le nom de billes de roulement des camions  .matériel adéquat pour livrer des parties de grande envergure qui parfois tournent à la bagarre soit dans la cour de l’école ou le coin du quartier. Les tireurs d’élite gagnent plus de billes et se font applaudir. Je n’oublierai jamais ces belles matinées fériées passées en compagnie de mes amis d’enfance Jamais tombés dans l’oubli  aujourd’hui de grands parents assidus. Et franchement c’est le  grand bonheur lors de retrouvailles !

De passage je ne peux pas oublier la toupie à laquelle le forgeron  n’a pas manqué la veille de lui           façonner ce clou servant  à fixer le fer sur le sabot du cheval. Quand on s’y mêlait la fête est au quartier lorsqu’on assène le coup fatal à la toupie de l’adversaire.que de brouhahas ! Et dans ce  tumulte le rire et  la comédie sont présents avec leurs fortes fréquences

L’enfant possesseur de cette mémoire fraiche

IL a eu cette chance rare d’être né dans une maison marocaine type qui lui offre cette jeux11 architecture aux multiples facettes allant de lamrah connu sous le nom de cour où il se livrera sans pitié a la  tbourida avec son cheval en guise de roseau récolté la veille après une randonnée à travers les bois. La simplicité dans le comportement et la présence indiscutable des parents rendaient l’enfant docile  et facile à éduquer Quand l’emploi du temps est creux  il cherche ce dérivatif et se métamorphose en metteur en scène d’une comédie dont il est le scénariste. Un vrai perroquet ! Il répète tout ce qui a été dit en sa présence

Il faut reconnaitre que malgré l’absence totale de moyens de bords offrant  l’opportunité de se procurer  des jeux les enfants d’autrefois ont créé leurs engins  et le risque  n’avait pas de place dans leur quotidien. L’enfant des années  passées a bénéficié de l’espace pour mieux respirer et mieux étaler ses talents

Aujourd’hui !…….un moment du présent

Billes, toupies  et matchs inter quartiers et même les quartiers de nos illustres souvenirs de notre riche enfance ont été dévorés sont happés par cet ogre appelé  la  technologie

  • On s’attable pendant des heures ébahis devant un engin et on s’oublie car on  est devenu son esclave
  • On est sous la pression d  un destructeur de la vue  du  comportement, et de la liberté

Au lieu de taper dans le cuir  se dégourdir et jouer un beau match de foot on reste cloué les yeux grands  ouverts  absent de la scène. Un mal qui est entrain de ruiner nos enfants. Les parents ne sont plus en mesure de bloquer et la discipline perd de sa teneur. Il faut savoir que l’échec scolaire puise sa force dans les foyers des enfants mal contrôlés. Veillons à ce que les choses se passent dans les normes car  nos progénitures que de fois nous ont introduits avec eux dans les erreurs je veux dire des achats inutiles.il est temps opportun d’aller au devant de la scène et avec souplesse   leur expliquer que dans certains jeux peu couteux et instructifs  on ira puiser des solutions a ces virus

J’ai fait de mon mieux pour exposer ce problème  ô combien  ruine le quotidien de nos enfants et  reste le premier obstacle pour l’accession aux bons résultats des examens.

Related posts

Leave a Comment