LE PORT DE JORF LASFAR maintient sa longueur d’avance sur celui DE CASABLANCA

“Vous avez entre les mains le rapport d’activité 2018, qui aborde les résultats d’une année riche en termes de projets mais également en termes d’innovation.”
C’est par ces phrases-clés que la Directrice de l’ANP a clôturé le petit mot de rigueur qui chapeaute le bilan annuel version 2018 du département qu’elle dirige.
Au sommaire de ce bilan, il est question entre autre, des activités portuaires de l’année 2018, des réalisations financières, des ports marocains à l’heure du Digital, de certains chiffres clés ou encore des faits ayant marqué l’année en question.


Et c’est dans cette rubrique qu’il nous a été donné de redécouvrir les traces du
projet de réalisation du nouveau port GNL ( Gaz naturel liquéfié), de Jorf Lasfar.
Ainsi, on cite d’après le rapport annuel que “Le port de Jorf Lasfar a reçu une visite de Monsieur le Ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, accompagné de Monsieur le Gouverneur de la Province d’El Jadida et de Madame la Directrice Générale de l’ANP en septembre 2018.
Au cours de cette visite, une présentation a été donnée sur le projet du complexe GNL (Gaz Naturel Liquéfié) et sur l’état d’avancement relatif au démarrage des travaux de construction du nouveau port gazier de Jorf Lasfar.”
L’autre information relative au port de Jorf Lasfar, est en rapport avec la répartition du trafic du commerce au niveaux des ports gérés par l’ANP, où l’on découvre que le Port de Jorf Lasfar d’El Jadida tient toujours une bonne longueur d’avance sur le Géant Casablancais, (soit 37,5,% pour Jorf Lasfar, contre 35,3% pour le Port de Casablanca).
CHAHID Ahmed

Related posts

Leave a Comment