El-Jadida: Le Parc Hassan II, Poubelle De La Ville ?

Par: Alain DEGANS

Le parc Hassan II constitue un magnifique poumon vert au centre de la cité. Outre les allées fréquentées dans la journée par les mamans promenant leurs enfants en bas âge, dès les premiers rayons de soleil, les bancs qui les jalonnent offrent un refuge studieux aux lycéens qui aiment à y préparer leurs devoirs. Le parc abrite les courts de tennis mais également un terrain dédié au Club de Pétanque Mazagan (CPM).

Dans le ciel, un ballet incessant de cigognes craquetant amuse le passant nonchalant…

Un havre de paix !

… sauf que le parc présente déjà, depuis quelques mois, un visage outragé. Les membres du Club de Pétanque-Mazagan avaient sincèrement cru au renouveau du parc lors de l’inauguration, le 05 avril dernier, par le Gouverneur d’El Jadida, des installations de leurs terrains nouvellement relookés.

Or, ils ont assisté et assistent quotidiennement, impuissants, à une nouvelle dégradation de leurs aires de jeu et au vandalisme pur et simple du Parc Hassan II !

Ce n’est pas que les adeptes de la boule et du cochonnet n’aient pas retroussé leurs manches et tenter l’impossible : débarrasser les détritus laissés par quelques « sans domicile fixe » qui, justement, y ont élu domicile, s’avinant copieusement, laissant parc1traîner ça et là, bouteilles, canettes de bière, déchets alimentaires et papiers de toutes sortes. Rares sont les jours d’entraînement où les joueurs ne sont pas contraints de faire la police afin d’en éloigner les importuns avachis sur les bancs, occupés à cuver leur trop plein de boisson.

Les bancs ? Parlons-en : quasiment tous vandalisés autour du bassin: leurs assises en bois ont été volées ; les structures en béton armé cassées, jonchent, inutiles maintenant, les allées !

Le bassin vidé de ses eaux nauséabondes en vue de la journée mondiale du sport du 05 avril dernier et du passage des autorités provinciales et municipales est resté en
l’état, offrant à la vue de tous et particulièrement des touristes arpentant l’avenue Ibn

Khaldoun ou se dirigeant vers la médiathèque Tachfini, un amoncellement de toutes sortes de déchets : spectacle lamentable, honteux !

Comment peut-on ainsi laisser une des vitrines de la ville aussi sale, quasiment à l’abandon depuis plusieurs mois ? Aucun entretien régulier tonte du gazon, taille des parcarbres et arbustes, enlèvement des ordures !

Le terrain de pétanque est de nouveau sans âme : poubelles archi pleines, présence permanente de SDF abandonnant leurs déchets si bien que les joueurs, résignés, écœurés par un tel spectacle « migrent » vers les allées. Pourtant, une solution existe, qui avait été exposée, dans le temps, aux édiles municipaux. Une petite clôture de grillage mettrait le boulodrome à l’abri empêchant ainsi toute dégradation et toute intrusion par les SDF ! Le financement avait été trouvé mais, une raison supérieure (laquelle?), a placé le projet aux oubliettes …. nous déclare le Président du CPM.

parc3

Le parc Hassan II appartient à la Municipalité qui, trop souvent aux abonnés absents, néglige d’en assurer l’entretien de façon permanente vu le grand nombre de personnes qui le fréquentent et qui , malheureusement, ne font pas toutes preuve d’esprit civique.

parc2

Le nouveau Conseil Municipal sera-t-il à la hauteur des espoirs mis en lui par les Jdidis qui l’ont porté à la tête de la cité, en septembre dernier ?

Il doit donc de ne pas les décevoir.

Related posts

Leave a Comment