lo

Chadia (G ) et Hind (D)  entourant  Tamou  (Mme Jouali)

EL JADIDA SCOOP

C’est dans la matinée du mardi 12 septembre, que des cadres relevant du service des relations  publiques du complexe Mazagan, ont remis deux chèques, chacun d’une valeur de 78.940 DH, à l’Association Dar Sebbane pour enfants abandonnés et au centre d’accueil Shems, s’occupant des enfants en situation précaire.

Pour rappel, cet argent provient de l’opération « Ramadan Solidaire Mazagan », chapeautée par Khadija Idrissi, Hind Karis et Chadia Mounîm, et consistant à prélever 15 dh sur chaque Ftour servi pendant le  mois du Ramadan et d’en faire don de la somme ainsi récoltée, à des Associations dépendants de l’argent des mécènes ou du moins dans une large mesure.

Au cours de ces deux visites, nous avons noté que  si d’une part, les efforts déployés par le personnel présent, mettent vraiment du baume au cœur et donnent l’impression que les enfants sont entre de bonnes mains, d’une autre part, nous avons appris, non sans une désagréable surprise, pour ne pas dire d’amertume, que ces deux centres,  et à l’instar de tous les autres du pays, ne s’occupent que des enfants mineurs, car arrivé à 18 ans, tout enfant,  doit être capable de voler de ses propres ailes !!!

C’est tout le travail de ces centres, de ces Associations, des bénévoles… qui se trouve ainsi hypothéqué, puisqu’aucun organisme étatique n’est aujourd’hui en place pour prendre le relais de ces personnes dévouées.

En effet, combien d’enfants, vivants au sein de leurs familles, dans des cadres de vie beaucoup plus avantageux, sont-ils à même d’être  autonomes et économiquement indépendant, à cet âge ?

Pour rappel, le centre pour enfants en situation précaire héberge 22 enfants, tous scolarisés. Quant à  l’Association Sebbane, elle en a à sa charge 33 enfants en très bas âge, dont 05 scolarisés et 07 handicapés. Sur les 33 enfants, les garçons sont largement majoritaires. La cause ? La majorité des familles qui désirent adopter un enfant, en choisissent des filles. Une énigme, à laquelle même la responsable du centre, Tamou Harek (Mme Jouali), n’arrive pas à lui trouver de réponse .

lo 1

Hind et Chadia entourant Abdellah (G. Coordinateur) et Brahim D. Directeur)

 

 

 

 

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/lo-1.png?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/lo-1.png?resize=150%2C150adminsSociétéChadia (G ) et Hind (D)  entourant  Tamou  (Mme Jouali) EL JADIDA SCOOP C’est dans la matinée du mardi 12 septembre, que des cadres relevant du service des relations  publiques du complexe Mazagan, ont remis deux chèques, chacun d’une valeur de 78.940 DH, à l’Association Dar Sebbane pour enfants abandonnés et...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires