dhj.i

EL JADIDA SCOP

Mission accomplie pour le DHJ. Difficilement certes, mais l’essentiel est là, le moral au beau fixe et le travail qui nous attend, car il y en a encore, peut se faire en toute sérénité et dans une ambiance saine.

Nous avons dit, match difficile, parce que les deux entraineurs ont verrouillé le jeu et opté pour la prudence. Heureusement pour le DHJ, et comme le dit si bien le proverbe, « à chaque chose malheur est bon ».

Sur une contre attaque  menée par les tangérois sur le flanc droit des doukkalis, suivie d’un centre en retrait, Mehdi Naghmi n’avait qu’à mettre le plat du pied pour mettre la balle au fond des filets et permettre aux nordistes de mener au score.

Dès lors, les chevaliers de Doukkala ont donné l’impression « comme » de se débarrasser d’un énorme poids. On aurait dit une voiture dotée d’un moteur turbo, mais à laquelle le chauffeur avait oublié le frein à main levé.

Et ce fut 35 mn de pur bonheur offert par les jdidis. Les meilleurs 35 mn du DHJ cette saison. 35mn qui sont venus nous rappeler un certain FAR-DHJ de l’année dernière, et où le DHJ avait livré un match de folie, en gagnant la partie 4-2 après avoir été mené 2-1 à cause de se satané schéma tactique, privilégiant la prudence et la procedure par des contres. Un DHJ comme on l’aime et comme on voudrait le voir jouer tout le reste de la saison…et toutes les saisons. Un DHJ qui fait le jeu, assure le spectacle, et …gagne. Un DHJ seigneurial.

Bravo donc au DHJ pour ces 35 mn de joie et de bonheur. Et sans le jeune Tagnaouti dans les bois des tangérois, le score aurait été de loin, en faveur des jdidis.

Pourquoi 35 mn seulement ? Eh bien, pace qu’entre temps, le DHJ a égalisé à la 36 mn par l’intermédiaire de Fabrice et que l’entraineur  Talib est revenu à son « schéma tactique » du début du match.

Un schéma tactique  qui consistait, comme précité,  à cantonner l’équipe en défense, à fermer le jeu et à essayer, coûte que coûte, de défendre l’acquis de la première mi-temps.

Ce « schéma tactique » a permis aux tangérois, bien qu’avec une équipe assez quelconque, de passer à l’attaque et de chercher à marque le but  de la délivrance. Elle aurait pu y réussir….mais la chance fut du coté Doukkali pour cette fois ci.

Et si l’IRT avait marqué sur penalty ou sur n’importe quelle autre action, comment Talib aurait-il pu justifier son « schème tactique » ?

Le DHJ est capable de battre n’importe quelle équipe cette année…pourvu qu’on la laisse jouer. Elle en a l’effectif pour…

Mais ce soir nous nous sommes qualifiés aux quarts. Bravo donc au DHJ…Mais  gare à l’excès de prudence  de Talib et à son satané « schéma tactique » bon pour les équipes qui jouent le maintien. Cela risque de nous jouer un vilain tour dans les prochaines rencontres.

« Wa difaâ Ztorototo… »

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/dhj.i.png?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/dhj.i.png?resize=150%2C150adminsSportEL JADIDA SCOP Mission accomplie pour le DHJ. Difficilement certes, mais l’essentiel est là, le moral au beau fixe et le travail qui nous attend, car il y en a encore, peut se faire en toute sérénité et dans une ambiance saine. Nous avons dit, match difficile, parce que les deux...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires