Le DHJ est au bord de la faillite.

Il ne faut pas se leurrer, la réunion qui s’est tenue hier au centre sportif du club, n’augure rien de bon. C’est une vraie réunion de crise.

Le club est dans de mauvais draps. D’anciens joueurs ont porté le litige qui les oppose au DHJ sur les bureaux de la FIFA ( TAS). Et ce sont des milliards de centimes que le club doit trouver d’urgence pour effacer son ardoise assez salée, envers les Hadhoudi, Aguerdoum, jayed, Lyoussfi, Filali..Quant à Magri, il vient de gagner le différent qui l’opposait au DHJ. Ce dernier doit lui payer d’urgence, entre 140 et 150 millions de centimes…

Si la gestion.des années passées laisse à dèsirer, le présent n’est pas reluisant. Plus d’une dizaine de joueurs recrutés cette saison et tout l’effectif doit des primes de matchs, de signature ou des mensualités.

Et C’est le moment que choisit L’OCP pour cesser toute aide à un club qui vient de passer du statut d’une association à celui d’une société.

Comme on le constaté, la rèunion de ce jeudi, est une réunion de crise, dont le principal objectif est de chercher d’urgence des fonds pour alimenter la trésorerie du club.

Le gouverneur d’El-Jadida vient d’inciter les membres du comité à s’ouvrir aux sociétés et à   l’adhésion de nouveaux membres , à même d’arrêter l’hémorragie.

Quant aux membres du comité, ils ont été incités  à donner l’exemple et C’est ainsi que chacun d’entre  eux à déposé 10 millions dans  » la tirelire » du club.

Au final, ce sont trous membres de ce comité qui doivent être » jetés dessus bord du navire DHJ ». Trois membres jugés personna non grata.

Pour terminer, l’on se pose toujours la question sur le dernier point inscrit parmi les autres à discuter lors de cette rèunion, en l’occurrence celui de l’approbation du rapport financier.

Est-ce au comité d’approuver un rapport financier et hors assemblée général?

Et peut- on approuver un rapport financier, sans  approbation du rapport moral?

À quoi à sert un rapport financier, sinon à financer la feuille de route du rapport moral?

Et last but not least, Bencheikha et son salaire qui est quatre fois supérieur à celui de notre premier ministre, profite de l’arrêt de notre Botola, coupe arabe oblige, pour prolonger ses vacances en France, tout en prétextant des frontières fermés et empêchant son retour. Vous trouvez que c’est sérieux tout cela?

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment