didi

*Par Driss Tahi

 

C’est dans le cadre pittoresque ,et au milieu du décor et du style architectural mauresque impressionnant, avec ses plafonds en bois sculpté , ses belles fresques murales en faïence , dans ce qui fut autrefois la Mahkama du Pasha, où le glorieux passé Arabo Andalou , resurgi dans sa grandeur et toute sa splendeur, ajoutant à l’ambiance ramadanesque et spirituel un air intellectuel , qu’eut lieu la rencontre de consultation organisée par le FORUM DE LA CITOYENNETÉ en partenariat avec le Conseil de la région de Casablanca-Settat, et en coordination avec le ministère de la culture , et qui avait pour thème:

Le rôle de l’intellectuel dans le développement de la région.

Tout porte à croire que le choix de ce lieu chargé d’histoire, et qui revêt une haute valeur symbolique, a été dicté aux organisateurs par l’importance du sujet objet du débat de cette journée du samedi 02 juin ;

En tout cas ,on ne pouvait trouver mieux pour réunir un aussi beau monde autour d’une même table.

Tous les intervenants qui avaient pris la parole après l’ouverture de la rencontre par le secrétaire général du FORUM de la CITOYENNETÉ Abdelali Mesrour, et celles de Abdelhamid Jmahri vice president de la région de Casablanca-Settat , Abderrahmane Rachiq sociologue , Hafida Khouyi directrice regionale de la culture et Hassan Habibi universitaire , tous étaient d’accord sur une quantité de points importants , dont notamment la nécessité de promouvoir la culture en tant que levier économique indispensable afin d’assurer un développement durable pour la région , à travers une nouvelle vision qui prendrait en considération aussi bien les réalités sur le terrain, que les changements qui interviennent sans cesse de par le monde , et aussi sur la base d’une stratégie élaborée en impliquant pour ce faire ; poètes, écrivains , artistes plasticiens, hommes de théâtre, cinéastes , musiciens et autres intellectuels et associations…didi 1

Abderrahmane Rachiq chercheur universitaire avait cité dans un exposé instructif des chiffres qui sont selon ses propres termes ; choquants , concernant le temps insignifiant consacré à la lecture par les marocains , et le nombre de livres édités chaque année au Maroc ,qui restent derisoires en comparaison avec ce qui se fait ailleurs en Europe ,et dans une moindre mesure dans certains pays arabes.

 

Les moyens financiers insuffisants alloués à la chose culturelle , les difficultés pour convaincre les pesidents des communes et les élus de l’importance de la culture dans le processus du developpement de la region étaient les questions qui revenaient durant tout le temps du debat dans les discours de la plupart des intervenants.

Des suggestions et des idées très contructives ont été présentées et longuement expliquées par certains des participants comme l’homme de théâtre Abdelmjid CHAKIR , le cinéaste SAAD CHRAIBI , Mourad El Kadiri Poète ,ou Abderrahmane Berrada ecrivain et éditeur pour ne citer que ceux là.

HICHAM BAHLOUL , acteur marocain , membre du FORUM de la CITOYENNETÉ et directeur du théâtre de la cité portugaise dans son intervention avait prié la directrice régionale de la culture HAFIDA KHOUYI de transmettre à monsieur MOHAMMED LAARAJ ministre de la culture son indignation, son amertume et sa déception ainsi que celles de tous les Jdidis, et de tous les cinéphiles à la suite de la fermeture il y a quelques jours de la dernière salle de cinéma de la ville.

Un événement affligeant ,et un autre coup porté à un des symboles de la culture et du patrimoine de la ville d’EL JADIDA , après celui de la destruction de l’un de ses joyaux l’hotel MARHABA..

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/06/didi.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/06/didi.jpg?resize=150%2C150adminsLibre Opinion  *Par Driss Tahi   C'est dans le cadre pittoresque ,et au milieu du décor et du style architectural mauresque impressionnant, avec ses plafonds en bois sculpté , ses belles fresques murales en faïence , dans ce qui fut autrefois la Mahkama du Pasha, où le glorieux passé Arabo Andalou , resurgi...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires