chaouen

Par: Khadija Benrhziel – el jadida scoop-

Après les pouvoirs législatif , exécutif , judiciaire et médiatique , nous assistons de nos  jours à l’émergence d’un cinquième pouvoir. Pouvoir qui bouscule l’ordre établi  et tend à devenir de plus en plus dominant au point que tous les autres pouvoirs en sont devenus dépendants.

La banalisation des nouvelles technologies (téléphones portables  4G, blogs,   forums , réseaux sociaux),a changé la donne  dans la production et la diffusion de l’information. Consommateurs , électeurs,  lecteurs, citoyens lambda sont maintenant tous dotés de moyens d’expression inédits et deviennent des  journalistes citoyens témoins  de leur temps grâce à internet .

Aucun  domaine ou secteur d’activité n’échappe à ce dernier. Des dizaines de millions d’intenautes disséminés de par le monde lui assurent une assise bien confortable , dans la mesure où ils se mobilisent au profit de causes multiples et variées , causes qui étaient le monopole des différentes associations et ONG dont le but n’a jamais été totalement dénué d’intérêt , vu que le  social et l’humanitaire sont des business comme les autres.

 

C’est ainsi que dans ce monde en pleine mutation médiatique, de plus en plus d’évènements ont vu leur cours se modifier, ou encore ont été créés par l’action des internautes.

Le Maroc n’est pas en reste dans ce domaine , et les réseaux sociaux sont en train de jouer un rôle primordial dans notre société,  pas seulement pour denoncer des scandales et les révéler au grand jour ( affaire de Hamza Derham, affaire d’extorsion du caïd de Settat..et d’autres…) , mais ils sont également devenus le miroir et le porte voix des marocains,dans lesquels ils s’identifient et se voient, et  par l’intermédiaire desquels ils contestent et dénoncent certaines malversations ou injustices dont ils font l’objet.

C’est ainsi que depuis plus d’un mois, ces réseaux sont enflammés par une campagne de boycott, qui a ciblé trois grandes marques en dénonçant la cherté de leurs produits (centrale laitière,  eaux minérales Sidi Ali… et hydrocarbures  Ifriquia) .

Cette opération a traduit la capacité fulgurante des réseaux sociaux à mobiliser les foules inquiètes et désarmées devant le mutisme des associations de défense des consommateurs,  l’inefficacité d’un conseil de la concurrence aux abonnés absents,  et devant la démission des partis politiques qui se sont disqualifiés en rompant avec les bases populaires.

Elle a prouvé ainsi  que d’autres voies peuvent être empruntées pour se mobiliser , contester et protester et que les boycotteurs préfèrent adopter  une démarche plus sécure que le militantisme de rue.

 

Mais comme toute médaille a son revers, les réseaux sociaux peuvent aussi être le vecteur de fausses informations,  de hoaxes, de manipulations, dans ce monde où toutes les écluses de la communication sont libérées.

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/chaouen.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/chaouen.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionPar: Khadija Benrhziel - el jadida scoop- Après les pouvoirs législatif , exécutif , judiciaire et médiatique , nous assistons de nos  jours à l'émergence d'un cinquième pouvoir. Pouvoir qui bouscule l'ordre établi  et tend à devenir de plus en plus dominant au point que tous les autres pouvoirs en...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires