L’Association de la Presse d’El-Jadida vient de récompenser les meilleurs sportifs Doukkali en 2016

nuit-d3

De G à D: Oualid Azaro, Youssef Aguerdoum, le Pacha d’El-Jadida et Zakaria Hadraf

ELJADIDASCOOP

En la soirée du mardi 27 décembre, les  membres  de la grande famille de la presse jdidie, ainsi que les différentes personnalités, relevant aussi bien du domaine sportifs, artistique, politique…  étaient réunis à la salle des fêtes « Jaouad » (ex Balakziz), pour la soirée annuelle des remises des prix de l’Association.

Pas moins d’une quarantaine de sportifs doukkalis, ont été distingués.

Athlétisme, volley-ball, natation, sport nautique  haltérophilie, football, Basketball…

Ils étaient venus nombreux à ce rendez-vous majeur dans la vie de l’Association. Sur la scène de la salle, tous les joyaux du sport doukkali, des plus jeunes aux plus aguerris, ont défilé avec un plaisir non dissimulé.

Bouchaib Benqraiou (Président de cette Association et journaliste à Al Massae), Ahmed Mounir (Radio Mars), Abdellah Rhaitoumi(Assabah), qui ont animé cette soirée,  n’ont pas tari d’éloges à l’encontre de nos champions et ont rendu de vibrants hommages, dont certains furent  émouvants, à l’instar de celui rendu à feu  Mohammed Jmahri (photographe sportif)qui vient de nous quitter, suite à un malheureux accident, il y a à peine une dizaine de jours, mais aussi celui rendu à Driss Hanbali (l’opinion) Sanjaoui (journaliste arabophone), Benouakkass (photographe)…

A la suite de ce salut adressé à ces serviteurs du sport doukkali,il a été procédé à la nuit-d2lecture du palmarès. Effectuée par le « doyen » de la presse locale, Abdellah Rhaitoumi, elle a permis   à chacun de prendre conscience de la vitalité et de l’excellence qui règnent au sein de chaque discipline. La jeunesse triomphante de Khadija El Kammouni (chercheuse scientifique) élue personnalité de l’année, l’implication sans faille de  Noureddine Lebbar, président du DHJ, section volley-ball, qui lui a permis d’être élu meilleur dirigeant de la région, devant  Khalil Benrazzouk « sport nautique » et M’Barek Sabrour « Basketball »), ou encore la constance dans l’effort, du footballeur Oualid Azaro, qui a pu s’imposer devant Zakaria Hadraf et Youssef Aguerdoum) ; et celle de l’entraineur  Abderrrahim Talib (devant  Mohammed Saâïdi Karaté et Mohamed Ennouhassi haltérophilie). Dans le Parasport, c’est le nageur Hicham Nouara qui se distingua du lot, suivi par les deux athlètes Nouhaila Zehraoui et Noureddine Laâouissi, respectivement au 100m et au saut en longueur.

Quant à la distinction du meilleur sportif de l’année, elle est revenue au jeune

nuit-d4

Noureddine Lebbar (meilleur dirigeant) entouré par Tatbi (ancien président de la fédération marocaine de han ball à D et Ennassi (journaliste) à G.

champion d’Afrique, le karatéka Adnane Hakimi, suivi de l’haltérophile Samira  Öwasse et du jeune champion en sport nautique Hamza Benayyad.

Des prix exceptionnels furent aussi décernés à l’équipe du DHJ, section volley-ball féminin, qui parvint à décrocher la médaille de bronze au dernier championnat arabe, tenue en Egypte (Caire), début de ce mois.

Hiba Ahmich, sport scolaire, 1ère athlète du demi-fond de la région et 2ème du royaume.

Mohammed Hichari et Amine Baydouri, sports universitaires.

Chrif et Baba, grands footballeurs jdidis, vainqueurs de la seule coupe d’Afrique (1976) gagnée par le Maroc à ce jour. Rappelons qu’au cours de cette coupe mémorable (et pour cause…) le premier but du tournoi fut obtenu par Cherif contre le Soudan et le dernier par Baba conte la Guinée. Rappelons enfin que Cherif vient tout récemment un diplôme d’entraîneur de football, niveau A, qui lui permet d’entraîner n’importe quel club de notre Botola élite Pro.

L’Hajja Laâouissi, une fervente et inconditionnelle supportrice du DHJ. Elle a assisté à son 1er match au terrain A Abdi (ex-municipal) en 1964, et depuis, elle n’en a plus raté un seul. Si sur sa tenue, c’est marqué  « Allah- la Patrie- le Roi », son autre devise, qu’elle se plait à répéter est « Réda-to Allah…Réda-to Al Oualidine et …REDA RIYYAHI ».

Hind Abatourab, la grande championne en sport automobile.

Aziz El Mehdi, photographe sportif  et enfin, Mustapha Lekhiar, réel doyen de la presse locale, et à qui nous souhaitons une longue vie et surtout une très bonne santé.

Mais au-delà de cette « Nuit des Etoiles », puisque c’est son nom et au-delà de la succession de performances de premier plan, de la dynamique victorieuse dans laquelle El-Jadida s’est installée depuis bien longtemps, l’événement a mis en lumière la place majeure occupée par le sport dans les Doukkala. Les bases et les valeurs qu’il inculque, les moments de joie partagés et le plaisir incommensurable qu’il procure valent bien toutes les médailles et tous ces prix décernés.

Bravo à l’APEJ et Bravo à tous nos sportifs…prions (mis surtout travaillons d’arrache-pied) pour des lendemains encore meilleurs… inchalllah.

nuit-d7

Khadija Al Kammouni, personnalité de l’année,, recevant son prix des mains de l’acteur jdidi de souche, Hicham Bahloul  G et Abdelilah Belakhal , SG du DHJ (football)

nuit-d1

Abderrahim Talib (meilleur entraîneur)  avec Jennane, Directeur de Malhounyate

nuit-d

L’haltérophile Samira  Öwasse et Abdellatif Al Moqtarid, président du DHJ (football)

nuit-d6

Mohammed Hassani  G  et Abdellah Ettoumi D, remettant le prix  ( en plus d’une tenue sportive) à  la capitaine de l’équipe du DHJ  (volley-ball) à G et la coach de l’équipe Nezha Kacémi à D

adnane

Adnane Hakimi G et Mohammed Saâidi D

nuit6

Aziz El Mehdi (Photographe) entouré du footballeur Keddioui G et de Bouchaib Benqraiou

nuit7

L’Hajja Laâouissi

PHOTOS ABDELKADER BADOU

 

Related posts

Leave a Comment