tahi 5

Par Driss Tahi

La superbe galerie du complexe culturel de l’OCP à El-Jadida a abrité ce dimanche 09/06, le vernissage d’une exposition de peintures à l’huile ,et les aquarelles de NABIL DADSI , sous le thème « Ramadaniates » , ce qui vient donner le coup d’envoi de tout un programme d’expositions qui intéresseraient des artistes peintres de la ville, et de la région Doukkalie , organisées par l’association ALCEJ : « Loisirs et cultures d’El Jadida »  .

Une initiative, artistique et culturelle louable , que beaucoup parmi les invités présents à ce vernissage ont qualifié aussi de citoyenne , visant essentiellement la promotion des arts plastiques.

Elle pourrait en plus, profiter à des artistes n’ayant encore jamais eu l’occasion d’exposer , ce qui leur servirait de tremplin , et leur ouvrirait la voix pour s’épanouir et pour plus de créativités , leur mettant ainsi le pied à l’etrier .

Une action qui sera par conséquent considérée par les observateurs tahi 6comme un autre levier non négligeable pour le développement de la culture et l’art dans la ville et sa région.

L’artiste peintre NABIL DADSI invité par l’ALCEJ pour ouvrir le bal de cet événement à travers son exposition ,est déjà connu , surtout parmi la famille OCP où il évolue en tant que technicien.

Par ailleurs, le « technicien « qu’il est des couleurs et des formes, n’en est pas à ses débuts, ni à sa première exposition.

Ayant déjà un honorable palmarès de prix, notamment celui du « concours national d’amnéstie Maroc ».

Il affectionne le figuratif à l’huile et à l’aquarelle où il excelle grâce à son expérience .

Aujourd’hui , le cheval est son sujet de prédilection , il lui a d’ailleurs réservé une grande partie de son espace.

En outre, il l’a abordé d’une façon singulière et poétique ,ce qui trahit l’amour et la passion de l’artiste pour la race chevaline .

D’autre part, et en aquarelle surtout, les couleurs utilisées mettent en avant la beauté du cheval …monté ou sans cavalier ,à l’arrêt , et surtout au repos.

Quant au paysages ,ils sont traités en douceur, aux couleurs pastel.

On remarque aussi dans la peinture de Nabil DADSI la parfaite construction des perspectives. Un travail méticuleux, et une maitrise du jeu de lumières, surtout dans les natures mortes, où l’on décèle le talent incontestable de l’artiste.

Les chevaux représentés dans leurs beaux harnachements traditionnels , avec des couleurs bien choisies , des accessoires travaillés à la main , dont l’artiste peintre se sert pour démontrer le génie de l’artisan marocain , artiste lui aussi dans son genre ,et qui contribue du coup à mettre en exergue la richesse et la beauté de la fantasia en tant que patrimoine.

Dans sa peinture à l’huile ou à l’aquarelle, Nabil DADSI accorde un intérêt particulier , voire poussé au détail dans lequel il s’applique manifestement d’une façon subtile , pour offrir au spectateur le loisir de plonger dans une longue contemplation de l’œuvre ,afin de s’en faire sa propre vision .

 

« C’est vrai que je suis perfectionniste, » dit il avec son sourire timide et un air modeste, « à ce propos, parmi ces toiles que vous voyez, j’en ai raté au départ quelques unes, que j’étais obligé de laisser tomber un certain moment. Mais j’ai fini par les reprendre pour les revoir une autre fois, sous un autre angle, et avec une certaine munitie , et le résultat est là ».

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/06/tahi-7.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/06/tahi-7.jpg?resize=150%2C150adminsJdidis à la UnePar Driss Tahi La superbe galerie du complexe culturel de l'OCP à El-Jadida a abrité ce dimanche 09/06, le vernissage d'une exposition de peintures à l'huile ,et les aquarelles de NABIL DADSI , sous le thème 'Ramadaniates' , ce qui vient donner le coup d'envoi de tout un programme d'expositions...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires