La présence massive et incompréhensible des enfants gâche la 10ème édition du festival Malhounyat.

Le programme concocté par les responsables, lors de cette 10ème édition n’y est en rien responsable de la déception du public averti. Au contraire, il est agréable à suivre et aurait pu permettre aux mélomanes de vivre de magnifiques moments, dans une Place d’Abraham Moulniss, magnifique à souhait.  

 Bref, tous les ingrédients semblaient réunis pour faire de ce festival, une vraie réussite, sauf un : la présence aussi massive qu’incompréhensible d’enfants en bas âge, accompagnant leurs mamans. C’est à croire, qu’elles s’en sont données le mot. Chacune trainait derrière elle deux, trois, voire quatre enfants, jusqu’à occuper plus de la moitié des places disponibles. Et tout au long du festival, Ils ne cessaient de se chamailler, de crier, de rire, de pleurer, de dormir…bref, un enfer pour tous ceux venus s’offrir un moment de répit en écoutant l’une de leurs couleurs musicales préférées, mais très certainement aussi, pour tous ces enfants qui se sont retrouvés sur cette place, sans trop savoir ce qu’ils en font.

Avec tous les contrôles mis en place, la vraie question est de savoir comment tous ces enfants ont fait pour  pouvoir franchir les contrôles, aussi facilement ?

Dans une petite ville comme Azemmour, où tout le monde connait tout le monde, le copinage, le voisinage, les liens familiaux…sont autant de raisons qui peuvent transformer les points de contrôle en véritables passoires. Sauf que par de tels agissements, les services de sécurité sont entrain de saper le travail et les efforts colossaux, fournis par les responsables de ce festival.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment