princesse 1

Elle est  encore très vivace dans toutes les mémoires Jdidies, cette belle saison estivale 1999, qui avait fait de la plage d’El Jadida un véritable pôle d’attraction où l’animation, la sensibilisation à la propreté, l’action directe et le suivi ont été à l’ordre de tous les jours.

Derrière cette mobilisation qui a été couronnée par le classement d’El Jadida au cinquième rang des plages les mieux entretenues au niveau National, on retrouve un maître d’œuvre de taille, en l’occurrence l’OCP, en plus des autorités provinciales et bien sûr plusieurs autres partenaires locaux relevant de la partie administrative ou tout bonnement de la société civile.

Il faut dire qu’au delà de toute cette bonne volonté ayant marqué cette saison, c’est surtout “l’effet Princesse” qui a été le grand stimulateur de cette course effrénée vers le podium des gagnants.

En optant pour la plage d’El Jadida comme point de départ pour son vaste programme environnemental, plus connu sous l’appellation “Opération plages propres”, SAR la Princesse Lalla Hassnae n’avait pas manqué de marquer cette initiative par la présidence effective de SAR à cet événement mémorable.

Un événement qui porte en lui, mille et un symboles, et que les gérants d’El Jadida doivent en saisir, aujourd’hui, la haute et considérable portée.

Chahid Ahmed

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/02/princesse.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/02/princesse.jpg?resize=150%2C150adminsArrêt Sur ImageElle est  encore très vivace dans toutes les mémoires Jdidies, cette belle saison estivale 1999, qui avait fait de la plage d’El Jadida un véritable pôle d’attraction où l’animation, la sensibilisation à la propreté, l’action directe et le suivi ont été à l’ordre de tous les jours. Derrière cette mobilisation...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires