La langue et la culture

culture98

Par: Jihane Salim

 Chaque culture est intrinsèquement liée à sa langue. Majeure est la distance, la différence géographique ou temporelle entre deux langues, majeure est la difficulté de rendre la pensée d’une langue dans une autre. Et alors, qu’est-ce que nous pouvons faire pour communiquer réellement, de manière efficace ?

 Conscience d’une langue veut donc dire reconnaître le fait que la langue est le résultat d’une orientation logique, mentale, cognitive, qui pénètre tous les aspects d’une culture donnée. La langue est la pointe de l’iceberg d’une culture.

  Nous pouvons ainsi affirmer qu’entre une langue et une culture il y a un lien très étroit : l’une est le reflet de l’autre.

 Mais si les langues et les cultures peuvent seulement se « toucher », si elles n’arriveront jamais à être en syntonie à cause de leur diversité, comment faire pour communiquer vraiment ?

 Eh bien, si d’une part il est vrai que les langues sont différentes, de l’autre côté il ne faut jamais oublier qu’elles font appel à une seule grande habilité, à une capacité unique de notre cerveau, qui est absolument universelle, et que nous retrouvons partout dans le monde.

 C’est sur la base de l’universalité du langage, donc, qu’on peut peut-être résoudre le problème de la communication entre langues différentes. Même s’il semble impossible, la communication est une réalité que nous pouvons constater tous les jours, mais elle présuppose une connaissance profonde et sincère de la culture que nous allons rencontrer. Et la communication passe, avant tout, à travers l’exercice de la traduction et de la diffusion des œuvres d’une certaine culture dans une autre.

Related posts

Leave a Comment