Cette jument qui rôde dans les rues et les boulevards d’El-Jadida est-elle perdue?

N’arrive-t-elle pas à retrouver le chemin, vers son étable?

Sûr qu’elle constitue un danger pour la circulation, mais avant de juger, ne faut- il pas, tout d’abord essayer de comprendre?

 Peut être que quelque part, il y a un coup de main à donner?

Intrigué par ce phénomène, ce sont autant de questions qu’on s’était posés à ce propos, avant de remarquer  l’attitude blasée des gens du quartier, qui y semblent habitués.

Presque timidement, on s’est mis à leur poser des questions à ce sujet, et ce qu’on nous a fait savoir, était tout simplement hallucinant !

La jument en question n’est pas perdue et n’a pas de lieu fixe où aller.

C’est une jument qui est  à louer pour 50 DH la journée aux marchands ambulants.

A la fin de chaque journée, elle est remise à son propriétaire qui la laisse errer dans le coin, jusqu’a ce qu’un autre loueur se pointe.

Pour sa nourriture, elle se contente de se servir dans  les poubelles du quartier.

Cette jument n’est d’ailleurs pas la seule qui rôde dans le quartier. Il y en a d’autres, comme il y a aussi des ânes,

Ce manège a lieu près de l’office des mines, route de la gare ferroviaire (autre avenue, soit disant, vitrine d’El-Jadida).

– Que font les autorités pour mettre fin à cette mascarade?

– Où allons- nous avec ce laisser-aller qui ne semble plus déranger grand monde?

– Jusqu’à quand cette ville continuera à se ruraliser et à glisser vers le chaos.

Hanbali

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/10/jument.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/10/jument-150x150.jpgadminsLibre OpinionCette jument qui rôde dans les rues et les boulevards d'El-Jadida est-elle perdue? N'arrive-t-elle pas à retrouver le chemin, vers son étable? Sûr qu'elle constitue un danger pour la circulation, mais avant de juger, ne faut- il pas, tout d'abord essayer de comprendre?  Peut être que quelque part, il y a un coup de main à...Source de L'information Fiable