Hay Al Matar : une bande spécialisée dans le vol des bouches d’égout fait des ravages…

Chaque matin, les habitants de Hay Al Matar sont désagréablement surpris par  le nombre des bouches d’égout qui disparaissent.

Ces trous béants qui restent en l’état après chaque vol, ajoutés au noir dans lequel baigne la majorité des artères de ce quartier, font craindre les pires scénarios. Car rouler de nuit et les jours de pluie dans ce quartier, est  une vraie roulette russe.

D’ailleurs, pas plus loin que dans la soirée du mercredi 06 avril, une personne a chuté dans un… égout. Elle était dans un sale état, après que des passants lui ont prêtée main forte pour la sortir de cette…, mais bien heureusement, aucune fracture n’est à signaler.Sauf qu’en est en mesure de se demander, jusqu’à quand va-t-on continuer à prier pour que le pire n’arrive point ?

Il est plus que temps pour les autorités d’être à la hauteur de leurs responsabilités et de réagir.

La présente  situation a fini par pousser les habitants à exhorter les autorités, d’un côté,  à ouvrir une enquête et à interpeller les responsables et à pousser les élus, d’un autre côté, à trouver une solution d’urgence au phénomène.

Plusieurs acteurs de la société civile ont accusé le Conseil de la ville d’El-Jadida de négligence, d’indifférence, de non respect des citoyens, en raison de son inertie et son incapacité à réagir.

En attendant, la situation reste en l’état ( stand by) et le pire est à attendre.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment