zaoui

Par Driss Tahi

Un des membres fondateurs des « FOUS D’ART GROUP », le plus fou parmi la bande , le seul qui ne se conforme jamais aux règles établies . un rebelle qui déteste tout ce qui est officiel. Il est l’enfant gâté de la communauté , il a souvent l’esprit ailleurs ,on dirait que rien ne l’intéresse à part la peinture , et lorsqu’il ne peint pas , il n’est chargé d’aucune tâche, contrairement aux autres membres , qui d’ailleurs se sont tout bonnement accommodés à cette situation. Néanmoins zaoui 1,l’homme est aimé de tout le monde.zaoui 2

Excentrique , pour certains.  mais pour tous ceux qui le connaissent ,il est juste un artiste aux allures d’un troubadour ,et un grand nostalgique ;

Hamouda ZAOUI ne passe pas inaperçu avec sa crinière blanche , sa moustache et sa barbichette; qui lui donnent l’air d’un Frank ZAPPA.

Imprévisible aussi bien dans ses rapports avec son entourage , que lorsqu’il est à l’oeuvre devant une toile.

Dès qu’il s’est mis au travail , plus rien , ni personne n’oserait l’arrêter, il peut peindre des heures sans interruption.

Il n’est jamais à l’heure lorsqu’il s’agit d’assister à une réunion ou àzaoui 3 une représentation même artistique , d’ailleurs il déteste porter un bracelet montre. Quant aux cravates , les souliers astiqués et les pantalons avec pli, tout ça ne l’emballe guerre . En outre ,notre homme ne répond au téléphone que rarement ,ou lorsque l’appareil est à portée de sa main.

Les enfants représentent sa faiblesse, leur compagnie le rend étonnamment docile , doux et merveilleusement gai, au point d’inventer pour eux divers jeux , et des tas de mimiques allant jusqu’à se grimer la face de peinture pour les faire rire.

L’artiste ZAOUI est décidément un enfant qui refuse de grandir.

zaoui 4

 

C’est dans l’abstrait ou l’informel que l’artiste Hamouda ZAOUI trouve le moyen de s’exprimer, de s’épanouir et de communiquer ses sentiments, comme au cours d’un driping en direct et en public.

Les couleurs choisies dans sa peinture reflètent son côté parfois romantique et parfois rebelle et indomptable .Les cercles de différents diamètres qui rappellent les cadrans d’une horloge, semblent indiquer le côté temporel voire materiel dans la plupart de ses oeuvres, pourtant les couleurs presque froides : le jaune , le violet et le vert, dans leur contraste, jettent un air spirituel et paisible sur plusieurs de ses travaux.

 

Je l’ai observé à diverses occasions à son insu , tirant sur sa cigarette, seul devant une toile vierge, la fixant un long moment sans en détacher les yeux. On dirait qu’une sorte de dialogue secret et complice s’établissait spontanément entre l’amant et sa maitresse. Un conciliabule qui dure un bout de temps , après quoi l’artiste s’acharne sur son matériel, comme investi d’une mission , et se met aussitôt à l’ouvrage. ses gestes sont alors tantôt énergiques et tantôt caressants. C’est un véritable ballet de couleurs qui semble prendre forme par magie sur la toile , rythmé par le mouvement va et vient entre la table et le chevalet , et c’est comme une passion amoureuse et devorante qui est projetée et transmise à travers des coups de pinceaux sur la surface blanche de la toile , qui elle, se laisse faire dans une sorte de connivence que rien n’arrête.

 

HAMOUDA ZAOUI prépare une exposition dans l’une des salles de la cité portugaise à EL JADIDA au début de l’été 2018.

Natif d’El Jadida en 1957 ,il est diplômé de l’école d’architecture d’interieur à LIEGE- BRUXELLES.

À son actif, plusieurs expositions et autant de participations à des actions caritatives, seul ou dans le cadre de L’association FOUS D’ART GROUP

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/zaoui.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/zaoui.jpg?resize=150%2C150adminsJdidis à la UneNon classéPar Driss Tahi Un des membres fondateurs des 'FOUS D'ART GROUP', le plus fou parmi la bande , le seul qui ne se conforme jamais aux règles établies . un rebelle qui déteste tout ce qui est officiel. Il est l'enfant gâté de la communauté , il a souvent l'esprit...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires