Par:Azzedine Hnyen

Les villes accordent de plus en plus d’importance à la végétation et plus particulièrement aux arbres. Les parcs et autres espaces verts se frayent un chemin au sein d’une urbanisation toujours plus grandissante. Des solutions sont apportées pour mettre en avant l’arbre. Hormis des aspects esthétiques, il occupe une place importante dans le développement durable et joue un rôle dans le bon fonctionnement des villes. Il est donc essentiel de considérer ces aspects lorsqu’on décide de planter un arbre en milieu urbain.

Mais trop souvent, hélas, l’actualité nous rapporte cette triste nouvelle : celle de l’abattage illégal d’arbres en milieu urbain. Que cela soit sur le domaine public ou privé. Il faut quarante ans pour faire un arbre et guère plus de quarante minutes pour le détruire. Le bon exemple nous provient des propriétaires de différents commerces dans les avenues Hassan II et surtout Mohammed Er- rafî ainsi que de certains promoteurs immobiliers. Si on n’use pas d’un camion- nacelle ou d’une scie, on recourt à des moyens astucieux qui passent inaperçus. On tue à petit feu un arbre en déversant des produits toxiques sur ses racines. Ceci sans que les autorités locales et les services concernés ne se donnent la peine de réagir et d’interpeler « ces assassins ». Parce que les arbres jouent un rôle de « poumons » urbains.

 

La place de l’arbre dans la ville

Les arbres ont été liés, toujours intimement, à l’évolution humaine. Mais par méconnaissance de leur importance, les espaces verts ont été parmi les premières victimes du développement urbain. Il faut savoir que l’arbre présente bien des avantages. Notamment d’un point de vue écologique. Il produit, en effet, de l’oxygène et purifie l’air. Il améliore la qualité de l’eau, régule les écarts de température en protégeant contre la chaleur et la pluie. La faune lui voue un véritable attrait. Ses fonctions esthétiques font de lui un élément architectural à part entière. Il met en valeur le paysage urbain, ordonne et structure les espaces publics. Il permet de rompre avec la monotonie des constructions et se démarque de la perspective des rues en masquant les endroits disgracieux. Son implantation apporte une délimitation des lieux de fréquentation et isole les zones résidentielles. Les espaces boisés améliorent le bien-être physique et psychologique, ils constituent un lieu propice à l’activité physique, et apporte un effet thérapeutique sur l’organisme. Ils créent une véritable rencontre avec la nature extérieure, ponctuant les saisons par son changement colorimétrique et incitant les déplacements à pied. L’implantation d’arbres dans les parcs et autres quartiers témoignent d’un attrait touristique. Les arbres judicieusement placés autour d’une habitation peuvent contribuer à réduire les coûts liés aux frais de chauffage ou diminuer les coûts d’utilisation du climatiseur, et donc favoriser l’économie d’énergie. Au delà de ces aspects économiques, les arbres apportent une plus-value financière et accroissent la valeur des propriétés. De plus, les habitations situées en périphérie des espaces verts acquièrent elles aussi une plus-value au moment de la revente. Nous pouvons donc considérer que ces végétaux ont un vrai rôle sur le développement urbain et la qualité de vie en ville.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/01/Arbre-saccagu00E9-768x1024.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/01/Arbre-saccagu00E9-150x150.jpgadminsSociétéPar:Azzedine Hnyen Les villes accordent de plus en plus d’importance à la végétation et plus particulièrement aux arbres. Les parcs et autres espaces verts se frayent un chemin au sein d’une urbanisation toujours plus grandissante. Des solutions sont apportées pour mettre en avant l’arbre. Hormis des aspects esthétiques, il occupe...Source de L'information Fiable