Gabon /CAN 2017 : Stade : Oyem : 2ème Journée – Maroc : 3  Togo : 1 « Waw ! Le Maroc crève l’écran ! »

 

Par: Abdellatif Cherraf   cherraf

Après avoir mis les nerfs en boules de tous les Marocains, le onze national a repris les poils de la bête dans le bon sens, en revenant dans la course aux quarts de final suite à sa brillante victoire face au Togo sur un score sans appel de (3-1) vendredi soir au Stade d’Oyem. 

togo

Ce succès, les Lions de l’Atlas sont appelés à le confirmer contre la Côte d’Ivoire, mardi prochain pour composter leur ticket aux quarts de final…

Pris à froid par le Togo qui a rapidement ouvert la marque  suite à un contre rapide qui a permis à Ayité Floyd  de servir Mathieu Dosservi à l’entrée de la surface de réparation. Ce dernier d’un tir croisé, planta le but (5’) !

 Touchés dans leur amour propre, les hommes d’Hervé Renard répliquèrent quelques minutes après sur des balles arrêtées bien transmises par, aller osons le dire, l’homme du match, Fajr Salah qui les déposa successivement sur,  et la tête de Bouhaddouz (13’) suite à  un corner, et celle de Saiss (21’) suite à un coup-franc… Déboussolés par cette seconde concrétisation, les poulains de Claude Leroy créèrent quelques occasions qui n’ont jamais trouvé de finisseur ! Précisément à la (25’ et 55’) par Adebayor Emmanuel et par Floyd Ayité dont le tir trop croisé passa à côté du montant du keeper marocain !

La tête de Dinar et la reprise de Boussoufa (41’) auraient pu faire mouche et plier le match ! Mais bon, le premier acte se solda sur le score de (2-1) en faveur des marocains…                        

La seconde période s’est avérée dure, dure pour les 22 joueurs qui se sont donnés à fond physiquement pour atteindre le but escompté ; les Togolais cravachaient pour le but égalisateur et les Marocains pour une éventuelle concrétisation et le  break ! D’où le duel du maitre Claude Le Roy et son disciple Hervé Renard…

Finalement l’élève eut le dernier mot en lançant dans le chaudron, le jeune (19 ans) En-nesry qui releva Bouhaddouz lessivé suite aux moult duels avec les solides défenseurs gabonais. Le petit marocain grandit aux yeux de tous ses compatriotes par sa belle frappe au rebond trompeur pour Kossi Agassa (38ans). Le glas sonna pour les éperviers du Togo à la (72’)… à (3-1), les carottes étaient bien cuites  pour Claude Le Roy qui en voulait à l’arbitrage !

Voici par ailleurs le classement des équipes de ce groupe « C » où les chances sont encore intactes pour les quatre antagonistes :

1er République Démocratique du Congo  4 points,  2ème Maroc,  3pts,  3ème Côte d’Ivoire  2pts,         4ème Togo 1pts

Somme toute, le suspense perdure dans ce groupe jusqu’au bout. Allusion faite à la 3ème journée où le Togo est condamné à la victoire contre la R.D.Congo, alors  qu’un nul, face à la Côte d’Ivoire, suffira au Maroc pour passer au deuxième tour … Voilà tout est dit. Le destin des marocains est entre les mains de son staff technique.

Related posts

Leave a Comment