sorec 1

EL JADIDA SCOOP

Organisé par la Société Royale d’Encouragement du Cheval (SOREC) pour valoriser les chevaux Barbe et Arabe-Barbe dans le cadre de la stratégie nationale de la filière équine, l’événement a connu un franc succès auprès des participants.

Par la richesse et la qualité de sa programmation, et au vu de l’intérêt porté par les professionnels et le grand public, cet évènement s’inscrira désormais dans le calendrier annuel des manifestations équestres au Maroc.

 

Pendant cinq jours, du 20 au 24 septembre, le haras national d’El Jadida a été rythmé par une programmation riche qui a mis à l’honneur les races Barbe et Arabe-Barbe à travers leurs rôles cléssur les plans culturel, économique et social.

sorec 2

Lieu de découverte et plate-forme d’échanges entre les professionnels du secteur, leMeeting National du Barbe et Arabe-Barbe a ainsi connu de nombreux temps forts dont les championnats nationaux d’élevage Barbe et Arabe-Barbe qui ont consacré les meilleurs chevaux et éleveurs du Maroc. A l’issue des épreuves, les lauréats suivants ont été distingués :

  • Championnat national d’élevage Barbe :
  • FAKHAMA, championne junior femelle, appartenant à Jamal Rkib
  • FAROUK AL BOURI, champion junior mâle, appartenant Jamal Rkib
  • ENASE, championne senior femelle, appartenant à Jamal Rkib
  • ECHARRIF, champion senior mâle, appartenant à AlhouceineKholti

 

  • Championnat national d’élevage Arabe-Barbe :
  • FORLANA, championne junior femelle, appartenant à Kamal Souihel
  • FAX, champion junior mâle, appartenant à Hassan Hattab
  • DAMANIA, championne senior femelle, appartenant à AbdelbakiMehraz
  • ERRAFIAE, champion senior mâle, appartenant à Youssef Ala

 

Réputées pour leur robustesse et leur endurance, les races Barbe et Arabe-Barbe ont aussi été à l’honneur d’un rallye équestre organisé en partenariat avec l’Association Nationale des Éleveurs des Chevaux Barbe et l’Association Nationale Marocaine du Tourisme Équestre. Inauguré par Mohammed El Guerrouj, gouverneur de la province d’El Jadida, l’épreuve a été brillamment remportée par l’équipe du haras national d’El Jadida, suivie des équipes de Mohammed Gmihet Bouchaib El Hajjami.

 

Un concours de maniabilité et de dressage a également permis au public de découvrir les qualités du Barbe et de l’Arabe-Barbe. L’épreuve de dressage a vu la victoire de la ferme équestre de Tensift, qui a remporté le premier prix avec le cheval Silence monté par SafiaSilah, tandis que l’épreuve de maniabilité a primé le haras national de Marrakech avec le cavalier MouhcineEl Kelchet le cheval Dammam-JM.

 

Autre temps fort du Meeting National du Barbe et Arabe-Barbe, trois épreuves de saut d’obstacles ont révélé les talents de chevaux et cavaliers, devant un public venu nombreux admirer les prestations des lauréats suivants :

  • CSO 40 cm :
  • Premier prix : SHAMSS, du royal club équestre d’El Jadida, monté par Omar Oussidhoum.
  • Deuxième prix : SABR, de la ferme équestre de Tensift, monté par HidayaSilah.
  • CSO 60 cm :
  • Premier prix : DAKAKE, du club de Khenifra, monté par
  • Deuxième prix : AL MARINA, du club équestre El Menzeh, monté par El HousseineAoud.
  • CSO 80/90 cm :
  • Premier prix : SANTA II, monté par Amine Msefer.
  • Deuxième prix : BABIDOU, de la SOREC, monté par Ghita Msefer.

 

En outre, la première vente aux enchères organisée par la SOREC s’est déroulé pendant ce meeting, qui a enregistré 84 chevaux Barbe et Arabe-Barbe inscrits.

Une table ronde a également réuni les socioprofessionnels du secteur de la filière équine pour débattre autour des utilisations et débouchés qui s’offrent aux races Barbe et Arabe-Barbe.

sorec 4

À propos de la SOREC :

 

Créée en 2003, la SOREC, Société Royale d’Encouragement du Cheval, est une entreprise publique sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts. Ses missions sont les suivantes :

  • L’encadrement de l’élevage et l’amélioration de la race chevaline, dans les haras nationaux.
  • L’organisation des courses hippiques, dans les hippodromes.
  • La gestion des jeux hippiques.
  • La réalisation et l’exploitation des infrastructures hippiques.

 

La SOREC est devenue l’acteur principal de la filière équine. Son action se répartit tout au long des étapes de vie du cheval, de la naissance à l’utilisation

 

Chiffres clés de la filière équine (2016)

 

Elevage :

  • Effectif de chevaux : 110 000
  • Près de 300 étalons nationaux gérés et mis à la disposition des éleveurs
  • 9 000 juments saillies
  • 7 500 éleveurs actifs dans la reproduction
  • 1 165 naissances de chevaux de course

 

Infrastructures :

  • 5 haras nationaux et 50 stations de reproduction
  • 1 centre de transfert d’embryon au haras national de Meknès
  • 1 centre national d’insémination artificielle équine à Bouznika
  • 1 école des jockeys à l’Institut Hassan II du Cheval
  • 1 école d’Art Équestre au haras national de Marrakech
  • 7 hippodromes
  • 1 centre d’entraînement à Bouznika
  • Parc d’exposition Mohammed VI d’El Jadida
  • Réseau de vente : 24 agences commerciales et 560 points de ventes en partenariat

 

Courses :

  • 2 300 courses organisées par an
  • 2 852 chevaux participant aux courses
  • sorec 3
  • Omar Skalli, Directeur Général de la SOREC (G) et Mohammed El Guerrouj, Gouverneur d’El-Jadida, remettent le trophée à un vainqueur
http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/sorec-1.png?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/sorec-1.png?resize=150%2C150adminsLibre OpinionEL JADIDA SCOOP Organisé par la Société Royale d’Encouragement du Cheval (SOREC) pour valoriser les chevaux Barbe et Arabe-Barbe dans le cadre de la stratégie nationale de la filière équine, l’événement a connu un franc succès auprès des participants. Par la richesse et la qualité de sa programmation, et au vu...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires