El-Jaida: Il était une fois….

El-Jadida au temps où on voyait encore des fleurs au centre-ville, des façades fraîchement peintes, des trottoirs pas encore squattés et à  » l’entière disposition » des piétons et une propreté impeccable.

Pour un rien, on se croirait dans un décor hollywoodien, digne des films d’un certain Humphry Bogart et Lauren Bacall.

Et dire qu’aujourd’hui, ces mêmes américains ne viennent tourner chez nous que des films sur …l’Afghanistan et autres États en guerre…assalama Ya Robbi

Related posts

Leave a Comment