campagne55

Par : Hicham.O

Le nouveau pacha, Kamel Akir, a initié une grande mobilisation pour «faire le ménage» dans les artères de la ville. Les forces de l’ordre ont été déployées, mettant les marchands ambulants devant le fait accompli.

Une opération de grande envergure a été menée, en fin de semaine dernière, par les autorités locales d’El Jadida sous la conduite du nouveau pacha de la ville. Quelques semaines seulement après son arrivée, Kamel Akir a donc secoué cette ruche afin de libérer tout le centre-ville de ses très nombreux marchands ambulants et étals sauvages.

campagne56Ces derniers encombraient tout le boulevard Zerktouni (plus connu sous le nom de Bouchrit) ainsi que la place Hansali et le souk Allal Kasmi. Pari réussi puisqu’à présent, la circulation automobile est désormais rétablie et les piétons peuvent à nouveau circuler le long des trottoirs depuis jeudi dernier. Les commerçants, aussi, sont très satisfaits de la démarche.

Une première tentative a été initié par le pacha dans le cadre d’une descente avec les forces auxiliaires afin d’évacuer les marchands ambulants et les étals quelques jours auparavant, sans succès. Ces marchands se sont farouchement opposés à l’évacuation en scandant des slogans et en affichant des portraits du roi. Le pacha a rebroussé chemin, mais ce n’était que partie remise.

Jeudi 12 janvier, vers 3 heures du matin, le pacha a mobilisé une centaine d’élémentscampagne.ambulants des forces auxiliaires, une quarantaine de policiers en plus des 7 caïds des différentes circonscriptions, des mokkadems et au moins 4 camions. Ces unités ont enlevé tous les étals le long du boulevard Zerktouni, sur la place Hansali et le souk Allal Kasmi, que les marchands ambulants avaient pour habitude de laisser sur place.

Tous étals ont été conduits à la fourrière municipale. À leur arrivée, les marchands ambulants étaient devant le fait accompli. Les forces auxiliaires sont restées stationnées en force sur les lieux afin de les empêcher de se réinstaller. Par ailleurs, des barrières de fer ont été disposées sur les sites afin de contrer toute tentative de récidive.

L’objectif des autorités locales est d’inviter les étalagistes et les marchands ambulants à s’installer dans des souks modèles créés dans le cadre de l’INDH. Il reste que d’autres parties de la ville sont encore occupées par les marchands ambulants. L’on peut notamment citer le marché du quartier Essaâda, le souk Lalla Zahra, le quartier Hay Essalam ou la sortie de la ville vers Marrakech… Les prochaines étapes ?

campagne57

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/01/campagne.ambulants.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/01/campagne.ambulants.jpg?resize=150%2C150adminsSociétéPar : Hicham.O Le nouveau pacha, Kamel Akir, a initié une grande mobilisation pour «faire le ménage» dans les artères de la ville. Les forces de l’ordre ont été déployées, mettant les marchands ambulants devant le fait accompli. Une opération de grande envergure a été menée, en fin de semaine dernière, par...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires