Le cyber crime prend de plus en plus de l’ampleur et expose nos enfants à de réels dangers.

L’exposition des adolescents aux réseaux sociaux n’est certes pas sans dangers si ces derniers ne sont pas surveillés par les adultes et prévenus des risques qu’ils encourent quand ils font la connaissance de parfaits inconnus qui souvent, leur inspirent confiance.

Ces canaux de connaissance totalement libres d’accès représentent une menace considérable pour ces jeunes inexpérimentés.

Une adolescente jdidie de quinze ans est tombée dans ce piège des connaissances à travers Facebook, en tombant dans le piège d’un quadragénaire, père de trois enfants.

Sortie tôt le matin de chez elle en ce jour de janvier, elle n’est pas rentrée à la tombée de la nuit.

Sentant qu’un malheur est arrivé à sa fille, sa mère a déclaré sa disparition à la police afin qu’un avis de recherche soit lancé pour retrouver la disparue.

Quarante-huit heures plus tard, alors que la police cherchait activement l’adolescente, celle-ci regagne le domicile parental.

Sa mère la conduit au commissariat afin d’informer la police de son retour. Mais ce retour a intrigué les enquêteurs qui ont procédé à l’interrogatoire afin de savoir s’il n’y a pas eu kidnapping, et découvrent qu’elle a fait la connaissance d’un homme sur Facebook qui lui a exprimé son amour et lui a proposé de le rejoindre à Deroua, près de Casablanca, où elle s’est rendue à bord d’un autocar, avant de prendre un grand taxi qui l’a déposée à destination à vingt-cinq kilomètres de la capitale économique.

L’homme l’aurait accueillie chaleureusement avant de l’emmener vers un local à usage d’habitation.

Il aurait ensuite abusé sauvagement d’elle puis lui aurait donné de l’argent pour rentrer chez elle.

Après les déclarations de la fille, une brigade de la Police Judiciaire de la Sûreté Nationale d’El Jadida, accompagnée des agents de la Gendarmerie Royale de Deroua, a été dépêchée sur la demeure du mis en cause pour l’arrêter.

Une tragédie qui pouvait être évitée si les parents avaient été plus vigilants.

Mais il faut reconnaître que parfois, même la vigilance ne paie pas, quand les parents sont analphabètes ou dépassés par la ruse de leurs enfants, ou tout simplement démissionnaires de rôle d’éducateurs.

Les enfants, encore inconscients du danger qui les guettent sur le net, sont alors la proie de ces malades connectés uniquement pour faire tomber ces jeunes dans leur piège.

Khadija Choukaili

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/02/received_602630710576550.jpeghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/02/received_602630710576550-150x150.jpegadminsLibre OpinionLe cyber crime prend de plus en plus de l’ampleur et expose nos enfants à de réels dangers. L’exposition des adolescents aux réseaux sociaux n’est certes pas sans dangers si ces derniers ne sont pas surveillés par les adultes et prévenus des risques qu’ils encourent quand ils font la connaissance de parfaits inconnus qui...Source de L'information Fiable