El Jadida : Un jeune homme retrouvé égorgé à Derb Ghallef

Aux premières heures de ce dimanche 4 juillet, le quartier de Derb Ghallef a été en extrême alerte, suite à la découverte du corps d’un jeune homme retrouvé égorgé et baignant dans son sang près de l’abattoir municipal. 

Selon les premières investigations, le jeune homme, âgé de 20 ans et habitant le même quartier, aurait été égorgé par un récidiviste qui a utilisé un long couteau et qui aurait pris la fuite.

La victime a expiré son dernier souffle dans l’ambulance qui le transportait vers l’hôpital Mohammed V.

Les habitants du quartier, traumatisés et sous le choc par cette scène terrifiante, sont sortis devant leur domiciles pour crier et exprimer leur indignation et leur colère suite à ce crime abject et ont mis en cause la recrudescence de la criminalité qui est accentuée par la propagation de la vente de psychotropes et de toute sorte de drogue dans ce quartier qui est devenu le fief des dealers.

Une enquête a été ouverte par la police afin d’élucider les circonstances de ce crime et ont entamé des recherches au sein du quartier et aux alentours pour retrouver l’auteur de cet acte odieux.

Il est triste de rappeler que la criminalité continue à prendre de l’ampleur dans toute la ville. Et ce n’est malheureusement pas des faits divers isolés sans conséquence sur la sécurité générale des citoyens. Ce serait sans doute le cas si la fréquence de ces crimes n’était devenue quasi quotidienne.

L’insécurité à El Jadida a atteint des seuils intolérables. On entend quotidiennement parler de ces agressions, vols, cambriolages, homicides, meurtres prémédités, qui sont relatés chaque jour par des sites. Les crimes et délits foisonnent, si bien que se promener même en plein centre-ville n’est pas sans risque.

Comme l’ont scandé les habitants du quartier indignés par ce crime, Cette recrudescence est aussi intimement liée à l’augmentation de la consommation des drogues et d’alcool, et nul n’ignore que le commerce des psychotropes et autres drogues dures qui sont écoulés dans l’enceinte des établissements scolaires et à leurs proximités est fructueux, et se pratique au vu et au su de tous.

Devant cette montée inquiétante de la criminalité, il devient impérativement urgent pour les autorités de prendre les mesures qui s’imposent afin de rendre aux habitants cette sécurité qui leur fait défaut.

Etant donné que la criminalité résiste aux efforts dits « punitifs », il faudrait opter pour d’autres moyens pour la combattre, en orientant la lutte chez les jeunes selon des méthodes innovatrices pour prévenir plutôt que punir. Plusieurs études ont révélé que la prévention du crime peut réduire le nombre de délits de manière significative.

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment