violence

Par: Khadija Choukaili

Les agressions à l’arme blanche continuent d’affoler et d’accentuer les inquiétudes des jdids. Le samedi 6 juillet, un homme et son épouse, habitant  la rue Tahour, Avenue France, ont été agressés à l’arme blanche par trois individus âgés entre 24 et 30 ans, suite à une querelle dans les causes restent inconnues.

Ils ont été victimes de plusieurs coups de couteaux  et transportés  à l’hôpital Mohammed V d’El Jadida, où leur état a été jugé très critique.

Les indications fournies à la police ont permis l’arrestation des criminels en un temps record, quelques minutes à peine après l’agression, et les mis en cause ont été placés en garde à vue selon les procédures en vigueur.

Il faut noter que les agressions à l’arme blanche prennent une ampleur inquiétante, ce qui ravive, à juste titre, les inquiétudes des citoyens, et en dit long sur l’ampleur  de ce fléau, qui prend la forme d’un phénomène de société.

A El Jadida comme dans le reste du Royaume, le port d’une arme blanche est devenu banal. Et ce n’est plus uniquement une affaire des autorités sécuritaires ou judiciaires, mais c’est également, l’affaire des parents, de l’école et de la société civile, qui devraient assurer une bonne éducation à ces jeunes.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/12/violence.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/12/violence-150x150.jpgadminsActulaitésPar: Khadija Choukaili Les agressions à l’arme blanche continuent d’affoler et d’accentuer les inquiétudes des jdids. Le samedi 6 juillet, un homme et son épouse, habitant  la rue Tahour, Avenue France, ont été agressés à l’arme blanche par trois individus âgés entre 24 et 30 ans, suite à une querelle...Source de L'information Fiable