En ces temps de confinement imposé par les autorités afin de limiter la propagation du coronavirus et au moment où chacun essaie de contenir ses craintes d’être contaminé, le désespoir de certains dépasse toute peur de la mort et les pousse à la côtoyer au lieu de la fuir.

Ainsi, un homme résidant au douar Lghazoua, a été retrouvé par ses enfants et sa femme, pendu dans son logement, pendant une brève absence de sa famille.

Le défunt, âgé de cinquante ans, exerçait le métier de soudeur. En cette période d’urgence sanitaire, les autorités l’ont contraint à fermer son local, qui constitue sa seule ressource financière pour subvenir aux besoins de sa petite famille.

Une raison qui l’aurait poussé à mettre fin à ses jours, après s’être retrouvé, confinement oblige, sans aucune ressource.

Les autorités locales et sécuritaires, alertées par sa famille, se sont rendues sur les lieux du drame. La dépouille a été transportée à la morgue de l’hôpital Mohammed V, où il sera procédé à une autopsie qui déterminera les circonstances de ce drame.

Une enquête judiciaire a été ouverte.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/06/jdi.centre1.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/06/jdi.centre1-150x150.jpgadminsRégionEn ces temps de confinement imposé par les autorités afin de limiter la propagation du coronavirus et au moment où chacun essaie de contenir ses craintes d’être contaminé, le désespoir de certains dépasse toute peur de la mort et les pousse à la côtoyer au lieu de la fuir. Ainsi,...Source de L'information Fiable