El Jadida serait-elle en train de bouger pour lutter contre la criminalité ?

Suite à la recrudescence inquiétante de la criminalité, la brigade antigang (BAG) a entamé une campagne de lutte contre la criminalité afin de renforcer le sentiment de sécurité chez les citoyens.

Elle a ainsi pu mettre la main sur 18 mis en cause dans différentes affaires criminelles, au niveau des « points noirs » connus par les services sécuritaires et dans certains quartiers populaires qui constituent des fiefs de ces gangs.

Il faut rappeler que cette nouvelle brigade, instaurée par Abdellatif Hammouchi dans le cadre des efforts des services de sécurité nationale visant à renforcer les mécanismes de lutte contre la criminalité, est opérationnelle depuis le 18 avril 2022 dans les villes de Nador Tétouan et El-Jadida, où le crime connait une recrudescence inquiétante.

 Cette brigade a pour champ d’action le crime avec violence, le trafic de stupéfiants et de psychotropes, la recherche et l’interpellation des personnes recherchées et les enquêtes et investigations dans des affaires criminelles complexes.

Ainsi, plusieurs arrestation ont eu lieu pour flagrant délits au niveau du souk Allal Kasmi, de la gare routière Quartier Sfa, Derb Ghallef… pour différents délits et les premières investigations ont permis de déceler, que beaucoup d’entre les personnes arrêtées sont récidivistes et recherchées pour des crimes au niveau national, tels le vol, le trafic de drogue et de psychotropes, le viol…

 Elles ont été placées en garde à vue par les agents de la police anti- gang et seront jugées selon les procédures en vigueur.

Espérons que cette brigade parviendra à mettre fin à l’insécurité qui sévit à El-Jadida..

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment