jdi.cité.port0

Par: Khadija Choukaili

Quel avenir pour la capitale des doukkalas au milieu de cette anarchie urbanistique que connait la ville depuis plusieurs décennies ?

Peut-on encore espérer réparer les dégâts causés par cette course effrénée vers la propagation du béton armé et la floraison d’un secteur de l’immobilier ne respectant aucune stratégie du développement urbain ?

Que de questions foisonnent quand on se penche sur le problème dejdi.marhaba l’industrialisation de la ville et de son essor économique. En l’absence d’une vision globale, futuriste mais aussi réaliste, et d’une politique réfléchie, tenant compte des spécificités de la ville tout en sauvegardant son patrimoine architectural.

jdi.cité.port33Ce développement ne peut, malheureusement, que la plonger dans un réel chaos, en la conduisant vers une implosion certaine.

Les conséquences néfastes de cette vision de l’urbanisme, dépourvue de bon sens, se traduisent par la construction de quartiers ne répondant à aucune règle urbanistique, et dépourvus d’infrastructures nécessaires et conformes aux normes en vigueur.

Devant cette situation aussi agaçante qu’inquiétante, on est en mesurejdi.plage 3 de se demander comment ce genre de construction se développe, alors que ce domaine est soumis à une panoplie de procédures et d’autorisations capables de décourager même les plus avertis.

N’y a-t-il pas anguille sous roche ?

Il faut rappeler que parmi les institutions de contrôle et de gestion du développement urbain, l’agence urbaine a un rôle primordial à jouer, du fait qu’elle constitue l’organe régulateur chargé de mener des études stratégiques de planification urbaine, telles que l’élaboration de schémas directeurs d’aménagement urbain et de plans d’aménagement et de développement, ainsi que l’instruction de projets de construction, de groupements d’habitation, de lotissement et de morcellement.

jdi.centre87Elle a aussi pour attributions, la réalisation d’études et de projets d’aménagement pour le compte de l’État, sans oublier son rôle dans l’assistance technique des collectivités locales et de tout opérateur public et privé en matière d’urbanisme et d’aménagement urbain.

Son rôle devrait s’étendre aux choix des options d’aménagement devant régir le développement harmonieux, économique et social de la région, ainsi que les zones nouvelles d’urbanisation.

Il est vrai que les institutions sont là avec des missions bien définies. Cependant, le grand absent c’est le bon gestionnaire capable de planifier, gérer, réguler et veiller à la réalisation des stratégies quand ces dernières ne font pas défaut.

Peut-on encore espérer un réveil des consjdida.aquariumciences pour sauver El Jadida de cette anarchie ?

Soyons optimistes ! Ne dit-on pas qu’après la pluie, vient le beau temps ?

Adage bien vérifié s’agissant du temps. Sera-t-il vérifié s’agissant de la sauvegarde du patrimoine et de l’identité de toute une ville ?

Quel aspect aura El-Jadida dans 20, 40 ou 50 ans, si rien n’est fait d’ici là ?

Affaire à suivre…

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/06/jdi.cité.port0_.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/06/jdi.cité.port0_.jpg?resize=150%2C150adminsArt & Culture  Par: Khadija Choukaili Quel avenir pour la capitale des doukkalas au milieu de cette anarchie urbanistique que connait la ville depuis plusieurs décennies ? Peut-on encore espérer réparer les dégâts causés par cette course effrénée vers la propagation du béton armé et la floraison d’un secteur de l’immobilier ne respectant aucune...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires