Après la ruée vers les grandes surfaces qui a commencé le vendredi dernier, c’est le marché de gros qui a été pris d’assaut le jour d’après. En plus des commerçants habituels,  s’y sont joints, ce jour là, des citoyens lambda, soucieux de  constituer un « large » stock d’aliments, avant l’apparition des premiers cas du…. coronavirus, en ville.

Résultat de ces journées de  » folie », qu’on espère passagères d’ailleurs, des prix qui ont flambé un peu partout  et une crise, crée de toutes pièces par ce mauvais  comportement des habitants, qui est entrain de s’installer à El-Jadida, comme un peu partout dans le royaume.

Nous avons profité de ce flux inhabituel au marché de gros, pour poser la même question à trois citoyens, choisi au hasard,  de nous expliquer les réelles raisons derrière leur présence dans ces lieux.

Kamal 48 ans cadre : « Mes enfants ne vont plus à l’école, alors j’ai décidé de prendre dix jours de congé et de les amener mes  à la campagne. D’abord pour pouvoir souffler un peu et ensuite parce que j’estime, qu’actuellement, la campagne est le meilleur endroit pour protéger ma famille et la tenir éloignée du coronavirus. »

Abdellah 41 ans coiffeur : « Oui j’ai été hier au super marché. Oui je viens de casser ma tirelire pour me procurer, tout ce qu’il faut à ma famille, et c’est pourquoi je suis là aujourd’hui.

Je ne comprends pas bien les tenants et aboutissants de ce qui se passe autour de moi, mais j’avoue que j’ai été gagné par toute cette panique et cette frénésie que je constate autour de moi et qui semble avoir gagné la majorité des habitants de cette ville.»

Rhita 62 ans, veuve : « Dès que j’aurai terminé mes courses, je partirai dans la maison parentale à Had Oulad Frej avec mes deux derniers enfants. Les deux autres qui travaillent à Casablanca, pourront se joindre à nous lors des weekends ou, pourquoi pas,  prendre quelques jours de congé et venir se joindre à nous.

 Mais une chose est sûre, je ne resterai pas un jour de plus à El-Jadida, tant que les écoles sont fermées. »

El Jadida Scoop

https://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/03/legumes.png?fit=592%2C365https://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/03/legumes.png?resize=150%2C150adminsActulaitésAprès la ruée vers les grandes surfaces qui a commencé le vendredi dernier, c’est le marché de gros qui a été pris d’assaut le jour d’après. En plus des commerçants habituels,  s'y sont joints, ce jour là, des citoyens lambda, soucieux de  constituer un « large » stock d'aliments, avant l'apparition des premiers cas du.... coronavirus, en...Source de L'information Fiable