presse123

Par: Khadija Choukaili

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux s’est réunie, les 2 et 3 février à El Jadida, sur invitation de l’Association Marocaine des Journalistes-artistes (AMJA).

Le bureau exécutif national de la Fédération a consacré la journée du samedi au débat, en interne, de certains points relatifs au volet organisationnel de la fédération, au Code de la Presse et de l’Edition qui a élaboré des textes relatifs à la conformité des journaux électroniques. L’ordre du jour a également concerné les aspirations de la Fédération à devenir un pouvoir décisionnel au sein de la scène médiatique à travers l’élaboration d’une banque de données relative au système journalistique et médiatique.

La journée du dimanche 3 février a été l’occasion d’une rencontre de communication entre les membres de la Fédération et les journalistes venus des quatre coins du Royaume pour débattre des nouveaux textes relatifs au Code de la Presse et de l’Edition, et à la conformité des journaux électroniques aux nouvelles lois en vigueur.

Le débat a également porté sur la création du Conseil National de la Presse en juin 2018, qui a pour mission, entre autres, de réguler le secteur de la presse écrite, de garantir sa mission d’intérêt général et son pluralisme.

Ces deux journées se sont conclues par une liste de recommandations qui se résument ainsi :

–          Création d’une banque de données relative au système journalistique et médiatique.

–          Elaboration d’études relatives au champ médiatique et ses points communs et ses défis face à la révolution technologique actuelle

–          Demande du soutien du Ministère de la Communication à la Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux dans la réalisation de ses objectifs

–          Révision des lois relatives à la régulation des journalistes et à l’adaptation des textes pour ceux qui exercent cette fonction depuis deux décennies et qui ont créé des journaux malgré les contraintes et l’absence de soutien.

–           Formation continue des journalistes avec le soutien du Ministère de la Communication à travers l’Institut Supérieur de l’Information 

–          Facilitation et accélération des procédures de remise des cartes professionnelles pour l’année 2019 aux journalistes adhérents à la Fédération

–          Elaboration d’une étude pour la création d’un établissement médiatique en collaboration avec les journalistes adhérents à la Fédération

–          Demande de création d’une imprimerie au Ministère de la Communication pour l’impression des journaux régionaux et conclusion de conventions avec les éditeurs

–          Création d’un grand prix régional subventionné par le Ministère de la Communication

–          Révision des procédures d’obtention de subventions de la presse écrites et des sites électroniques et en réserver une partie pour les journaux et les sites régionaux

–          Participation des employés des établissements de presse aux sessions de formation au Maroc et à l’étranger

–          Offres de frais de voyage aux directeurs de publication provenant de villes éloignées

–          Participation de la Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux à la prise de décisions relatives aux établissements de presse régionale.

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/02/presse.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/02/presse.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionPar: Khadija Choukaili La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux s’est réunie, les 2 et 3 février à El Jadida, sur invitation de l’Association Marocaine des Journalistes-artistes (AMJA). Le bureau exécutif national de la Fédération a consacré la journée du samedi au débat, en interne, de certains points relatifs au volet...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires