Colonie

Mouna A

Quelles vacances espérons-nous offrir chaque été à nos enfants ?

Ce que notre pouvoir d’achat, nos aspirations, notre fantaisie et notre conscience nous permettent. Les camps de jour restent la meilleure option pour les parents qui travaillent en pleines vacances ou qui veulent se payer plus de mobilité et de liberté. On appelle ces camps colonies de vacances dans le plat pays qui est le mien.

Que font les enfants de leurs journées dans ces colonies ?

Plein d’activités destinées à les amuser, à acquérir de l’autonomie, les faire bouger, respirer, s’épanouir, sociabiliser, apprendre à se débrouiller, à appartenir à un groupe, etc., etc.

Des camps à thème : sport, activités manuelles, théâtre, expériences scientifiques, arts du cirque, et plus encore…Le Maroc a suivi la cadence et ses colonies relevant du secteur privé ne manquent pas d’ingéniosité. Les écoles américaines par exemple offrent des programmes de cours d’été joignant l’utile à l’agréable, des cours et de la natation. Les hôtels proposent plusieurs disciplines sportives et de l’animation.

Les camps de jour publics sont une autre paire de manche. Prenons l’exemple de celui des Forces armées royales sis avenue Annakhil à El-Jadida. Le moins qu’on puisse dire sur la programmation estivale de l’une de ses colonies c’est qu’elle est scandaleuse!.

Il est vrai que les enfants qui y sont admis jouissent de locaux somptueux, d’une piscine majestueuse et d’une foule d’animateurs mais quand les enfants ne pataugent pas dans l’eau, ils dansent.

En quoi c’est scabreux ? Ils ne font presque que cela le reste du temps. La musique tonitruante réveillant les voisins à coups de hauts parleurs tôt le matin. La fin de semaine ils ont droit à une cérémonie de mariage avec tout le faste qui accompagne un vrai mariage : henné, neggaffa, groupe musical et des mariés.

 

FAR et fanfare!

 

Hier par exemple, la distraction matinale était une sélection de couples parmi les enfants, oui oui, les enfants se bousculaient pour jouer aux mariés sous l’encouragement des organisateurs.  Comment ne pas tout entendre quand l’annonce des heureux élus est faite avec des hauts parleurs ? Même l’Adoul marieur est évoqué et tout le monde est content.

Est-ce là le programme éducatif pour lequel les parents envoient leurs enfants ?

Que vont-ils retenir de telles festivités ?

Des couples chimériques se forment, semant la confusion dans l’esprit des enfants, incitant peut-être certains à vouloir pousser l’expérience plus loin.

 

Il est vrai que les enfants font des sorties, peut-être des excursions, mais en dehors de cela, c’est la danse en permanence.

Pourquoi ne leur propose-t-on pas des pièces de théâtre ou de monter des pièces dont ils seraient les acteurs ?

Un cours de poterie, de yoga, un spectacle de magie, de marionnettes ou de jonglerie dans l’immense salle de spectacles où les mêmes voix d’animateurs rabâchent à longueur de journée les mêmes litanies populaires ou à la découverte de talents dans le chant.

Non merci, ceux qui tiennent à voir leurs enfants évoluer psychologiquement casqueront pour leur offrir le meilleur.

 

Commentaire

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/08/Colonie.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/08/Colonie.jpg?resize=150%2C150adminsDiversMouna A Quelles vacances espérons-nous offrir chaque été à nos enfants ? Ce que notre pouvoir d’achat, nos aspirations, notre fantaisie et notre conscience nous permettent. Les camps de jour restent la meilleure option pour les parents qui travaillent en pleines vacances ou qui veulent se payer plus de mobilité et...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires