acide

Par: Khadija Choukaili

Un énième fait divers dans ce quartier où la sécurité semble inexistante. Il est vrai que les agressions y sont chose courante, à tout moment de la journée, en l’absence de patrouilles régulières des agents de la Sûreté Nationale. Mais l’événement de cette soirée du mercredi 2 janvier dénote de la loi de la jungle qui commence à s’installer dans ce quartier.

En effet, une dame a aspergé d’acide ses voisins de l’immeuble où elle réside.

Les victimes ayant ainsi subi des brûlures et blessures, ont été évacuées à l’hôpital, dans un état d’évanouissement, pour recevoir les soins nécessaires.

Une des victimes souffre, en plus des brûlures sur le corps, d’une  commotion cérébrale due à son agression avec des pierres et l’hôpital lui a délivré un certificat médical de 22 jours.

Une vraie panique a régné dans cet immeuble où les résidents étaient en état de choc.

Ces derniers ont dû déposer une plainte auprès du procureur du roi et signé une pétition contre la mise en cause, pour tous les dérangements que ses agissements leur causent.

D’après les habitants de cet immeuble, la dame aurait transformé son domicile en « maison close » où règne prostitution, consommation d’alcool et de drogue et toute sorte de violation  des valeurs morales qui dérangent la quiétude des résidents. Ces derniers affirment détenir des vidéos prouvant ces délits.

Les plaignants sollicitent, par leur plainte et leur pétition, de mettre un terme à cette atteinte aux valeurs morales, et aux dépassements de la mise en cause qui en est arrivée à leur porter atteinte même physiquement.

C’est à se demander si la loi de la jungle ne prendra pas le dessus, en l’absence de mesures de sécurité assurées par les autorités pour la protection des citoyens.

Espérons que ces dépassements seront limités aussi bien dans le temps que dans l’espace.

 

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/01/acide.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/01/acide.jpg?resize=150%2C150adminsDiversPar: Khadija Choukaili Un énième fait divers dans ce quartier où la sécurité semble inexistante. Il est vrai que les agressions y sont chose courante, à tout moment de la journée, en l’absence de patrouilles régulières des agents de la Sûreté Nationale. Mais l’événement de cette soirée du mercredi 2...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires