ITA 1

EL JADIDA SCOOP

Le taux de chômage des lauréats de la formation professionnelle a atteint 24,5% en 2017, selon les chiffres du HCP.

Le secrétariat d’Etat en charge de la formation professionnelle lance une enquête nationale auprès des diplômés de l’OFPPT. Objectif : comprendre le phénomène et mieux appréhender la complexité et la dynamique de l’insertion professionnelle au Maroc.

El-Jadida n’en fait pas exception, puisqu’aussi bien les sociétés de Jorf Lasfar, y compris l’   OCP, que celles de la zone industrielle, se plaignent de la formation assez moyenne de ces lauréats.

Est-ce à dire que les enseignants font mal leur devoir ou que les programmes enseignés, sont en inadéquation avec les besoins de notre société ?

Est-ce à dire qu’on y distribue  facilement les diplômes, pourvu que le ministère en charge soit satisfait, chaque fin d’année lorsqu’on   exhibe, comme une sorte de trophée, le nombre des admis ?

Toujours est-il, qu’entre, d’un côté, les demandes pressantes des sociétés d’une main d’œuvre et de techniciens   spécialisés et le nombre des lauréats de l’OFPPT en chômage, existe une énigme de taille qu’il faudra très vite tirer au clair.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/02/ITA-1.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/02/ITA-1.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionEL JADIDA SCOOP Le taux de chômage des lauréats de la formation professionnelle a atteint 24,5% en 2017, selon les chiffres du HCP. Le secrétariat d'Etat en charge de la formation professionnelle lance une enquête nationale auprès des diplômés de l'OFPPT. Objectif : comprendre le phénomène et mieux appréhender la complexité...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires