fièvre

Par: Khadija Choukaili

La fièvre aphteuse est une maladie virale éruptive grave du bétail, hautement contagieuse.

Elle est caractérisée par l’apparition, sur la

muqueuse buccale et au niveau des onglons, de vésicules qui s’ulcèrent. Elle entraîne des répercussions économiques significatives du fait de l’obligation de l’abattage du bétail atteint.

La maladie touche généralement les bovins et les porcs, ainsi que les ovins.

Cette maladie atteint surtout les bovidés, mais peut se transmettre à l’homme. Chez ce dernier, la fièvre

aphteuse, bien que pénible et douloureuse à cause des aphtes

des gencives et de la bouche, reste une maladie rare et bénigne.

Aussi ne pratique-t-on pas la vaccination humaine et se borne-t-on à des soins locaux analgésiques et désinfectants. Cependant, on a pu observer des formes sévères, accompagnées de troubles digestifs (vomissements, diarrhée, d’hémorragies, ou de complications respiratoires (bronchopneumonies), survenant chez des sujets fragiles ou fragilisés par une autre maladie.

On entend parler depuis quelques jours de l’abattage et de l’incinération de certains bovins à Casablanca atteints de la fièvre aphteuse.

Le virus s’est-il propagé dans la région jusqu’à atteindre doukkala ?

Ce serait le cas puisque le Gouverneur de Sidi Bennour, a ordonné, en collaboration avec le Bureau National de la Protection Sanitaire, par décision gubernatoriale, la fermeture des souks hebdomadaires de bovins et d’ovins, ainsi que des abattoirs et boucheries, afin d’éviter la propagation du virus dans le but préventif de préserver la santé du consommateur.

La décision de fermeture a touché les souks de Tlat Sidi Bennour, Tnine Lgharbia, Larbaâ d’Ouled Amran, Larbaâ de l’Aounat, Khmiss Zémamra, Jamaât Mtal, Jamaât Béni Hlal, Sebt Oulad Boussaken, Sebt l’Oualidia, Sebt lemaârit et Had l’Aounat.

Cette fermeture concerne également les écuries de bovins et d’ovins pour une durée de 15 jours à compter du 28 janvier courant, date de diffusion de cette décision. Ce délai permettra aux autorités de prendre les mesures préventives afin de limiter la propagation de ce virus très contagieux qui a, certes, de graves répercussions économiques sur les éleveurs de bétail.

Le Bureau National de la Protection Sanitaire et des denrées alimentaire et le service vétérinaire en collaboration avec les autorités locales, ont procédé à l’abattage et l’incinération du bétail contaminé et à l’assainissement des écuries et de tout matériel souillé par le virus.

La propagation du virus semble avoir atteint un point culminant et est donc très alarmante puisque plusieurs souks ont été fermés. L’information n’a malheureusement pas circulé jusqu’à ce que la situation soit devenue critique.

A quel point la ville d’El Jadida est touchée ?

Seul Dieu le sait.

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/01/fièvre.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/01/fièvre.jpg?resize=150%2C150adminsFocusPar: Khadija Choukaili La fièvre aphteuse est une maladie virale éruptive grave du bétail, hautement contagieuse. Elle est caractérisée par l'apparition, sur la muqueuse buccale et au niveau des onglons, de vésicules qui s'ulcèrent. Elle entraîne des répercussions économiques significatives du fait de l’obligation de l’abattage du bétail atteint. La maladie touche généralement les bovins et les...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires