Safi-Pillage-de-sable-2011-11-03

Khadija Choukaili

Qui de nos jours ne connait pas l’importance de la préservation de la nature ?

Qui ignore encore l’impact du déséquilibre de l’écosystème sur l’avenir de la planète et sur l’existence même de la vie ?

Et pourtant l’inconscience continue de sévir par ces actes de pillage du sable des plages de la région.

Aux premières heures de ce lundi, vers minuit 30 mn, les agents de la Gendarmerie Royale de Bir Jdid, lors d’une patrouille de routine au niveau du Douar Daoud, à environ 4 km de Bir Jdid, ont pu démanteler une opération de pillage du sable, en arrêtant  un camion, ne portant aucune plaque d’immatriculation et qui en transportait pas moins de 5 m3 en provenance d’une des plages de la région.

Ne voulant pas obtempérer à l’ordre des gendarmes, ces derniers ont dû barrer la route au camion et ont ainsi contraint le conducteur à stopper le véhicule. Ils ont ensuite procéder à l’arrestation du compagnon du chauffeur pendant que ce dernier prenait la fuite.

Le mis en cause a été conduit au poste de la Gendarmerie de Bir Jdid et sera transféré aux services concernés d’El Jadida pour la suite des procédures selon la loi en vigueur.

L’identité du chauffeur en fuite a été déterminée et un avis de recherche a été lancé pour son arrestation.

Certes, cette énième opération de pillage du sable a heureusement été démantelée.

Mais combien de pilleurs réussissent encore à contourner les contrôles et arrivent à leurs fins douteuses ?

Le sable reste la ressource naturelle la plus utilisée sur terre et à des proportions vertigineuses. On estime que l’exploitation annuelle du sable représente 15 milliards de tonnes. Et pour cause, le sable est une particule fondamentale dans les fondements de notre développement moderne. Il a façonné notre paysage urbain par sa combinaison avec le ciment et a donné naissance au béton armé. Ce matériau domine la construction de tout ce qui nous entoure, ce qui rend sa demande en constante augmentation et son commerce en pleine expansion.

Au début, les carrières de sable et de gravier suffisaient à pallier au besoin des constructions à réaliser. Une fois ces carrières épuisées, on s’est tourné vers le sable des rivières, des oueds et même des plages. Même les océans n’ont pas échappé à ce pillage et le sable y est extrait en quantité industrielle, grâce à la technique du dragage.

Il faut se rendre à l’évidence et reconnaître que ce pillage détruit les plages. Sur certaines côtes, l’extraction de sable a transformé bon nombre de plages de sable en paysage lugubre.

Il existe certes, une réglementation à ce sujet. Mais l’indulgence de certaines autorités inhibe le pouvoir dissuasif de la loi sur le littoral, censée interdire, depuis 2015, le prélèvement du sable au risque d’écoper de 5 ans de prison.

Que céderons-nous aux générations futures ? Espérons que ce ne sera pas une planète dévastée de toutes ses ressources naturelles.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/11/sable.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/11/sable-150x150.jpgadminsActulaités  Khadija Choukaili Qui de nos jours ne connait pas l’importance de la préservation de la nature ? Qui ignore encore l’impact du déséquilibre de l’écosystème sur l’avenir de la planète et sur l’existence même de la vie ? Et pourtant l’inconscience continue de sévir par ces actes de pillage du sable des...Source de L'information Fiable