El Jadida : Mhammed Karimine, un doukkali hors du commun et un bel exemple à suivre par nos élus

Certes, il suffit de remplir les conditions réglementaires pour se présenter aux élections. Mais combien parmi tous ces élu(e)s peuvent s’enorgueillir d’avoir tenu leurs promesses et été à la hauteur des attentes des citoyens ?

M’Hammed Karimine, fait partie de ces rares politiciens qui évoluent loin des feux de la rampe du fai

 qu’il est là pour une mission, qu’il s’attache à accomplir, pour le bien-être de ces citoyens qui ont mis leur confiance en lui.

Ancien membre de l’Union Marocaine des Etudiants, Mhammed Karimine s’est lancé en politique en 1997 en tant membre actif du Parti de l’Istiqlal. I avait décroché la présidence du conseil communal de Bouznika, où Il sera réélu à quatre reprises maire de la ville phare de la province de Benslimane, où il est très apprécié.

Il faut reconnaitre que depuis son ascension à la présidence de cette commune, la ville a été totalement métamorphosée grâce à sa rigueur et aux objectifs qu’il lui a tracé pour faire de cette ville une réelle perle, en terme de propreté et de projets qui font d’elle une destination touristique très appréciée par les estivants et où il fait bon vivre.

Un bel exemple à suivre par les élus d’El Jadida. Cette ville qui dispose de bien plus d’atouts et de richesses naturelles et économiques, mais qui sombre, malheureusement, dans une dégradation sans précédent, en raison d’une gestion catastrophique, et des défaillances et disfonctionnements administratifs, soulevés maintes fois par des commissions de contrôle.

Pour ne citer que des volets de la propreté et de la maintenance, El Jadida est devenue une décharge à ciel ouvert où les déchets ménagers jonchent les rues et boulevards. Sans parler de l’absence d’entretien et de maintenance de ses espaces verts, de ses voiries et de l’éclairage public…

Mhammed Karimine n’est sûrement pas un surhomme doté de pouvoirs surnaturels, Il est seulement un citoyen qui respecte ses engagements envers les citoyens qui l’ont élu et qui fait de son mieux pour accomplir la mission qui lui a été confiée, mais dans les règles de l’art.

Un grand bravo à ce Doukkali à qui on souhaite plein succès dans tout ce qu’il entreprend et qui, sans l’ombre d’un doute, sera réélu pour le grand bonheur des citoyens de Bouznika.

Que nos élus en prennent de la graine.

A bon entendeur…

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment