jdi.centre

El-Jadida, du temps où l’on jouissait encore d’un trop plein d’ espaces libres, dégagés et vierges : Nour Al Qamar, Annakhil, Plateau…

Mais une ville martyrisée, endolorie depuis, par les multiples coups de boutoir, reçus par ses élus.

Une cité qui n’a plus été la même depuis qu’un certain feu Masmoudi ( ex-président du conseil municipal , fin des années 80 à début des années 90)en a cédé la totalité des terrains, encore propriété de la commune, à l’OCP et ce, pour une modique somme de 50 DH le m.

Du coup, El-Jadida venait de recevoir , suite à cette incompréhensible (louche?) transaction, un coup terrible et dont elle aura du mal à se relever un jour.

Plus aucun terrain pour y aménager de nouveaux cimetières, parkings, terrains de proximités, jardins, de nouveaux centres, ou agrandissement des routes…

Pire, la trempe des conseillers qui se sont succédé à la tête de cette commune depuis, n’est pas pour laisser entrevoir la moindre lueur d’espoir et donner l’impression , un tant soit peu, d’être en mesure d’ améliorer les choses , voire de les édulcorer. Pire, il y a de plus en plus de signes précurseurs , qui nous laissent craindre le pire quant à l’avenir de cette cité.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/jdi.centre.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/jdi.centre.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionEl-Jadida, du temps où l'on jouissait encore d'un trop plein d' espaces libres, dégagés et vierges : Nour Al Qamar, Annakhil, Plateau... Mais une ville martyrisée, endolorie depuis, par les multiples coups de boutoir, reçus par ses élus. Une cité qui n'a plus été la même depuis qu'un certain feu Masmoudi...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires