jdi.souk_.bahja_.babbouche-223x300

Par: Khadija Choukaili

Quoi de mieux que de lutter contre l’informel ?
En effet, et dans le cadre de l’INDH, une initiative louable dont ont bénéficié les marchands d’escargots a été prise afin de réglementer ce métier informel et réguler les revenus des marchands jusque-là précaires.
Ces marchands ambulants éparpillés un peu partout dans la ville, ont enfin bénéficié d’un stand qui leur est dédié pour exercer leur métier dans des conditions respectant les normes de sécurité et d’hygiène. Ils ont été installés et équipés de matériel et ustensiles hygiéniques en comparaison avec les plateaux peu salubres utilisés auparavant et dans un cadre agréable non loin du port de pêche pour le plaisir des amateurs de ce produit si bien préparé par les mains expertes des doukkalis.
Ce projet a été réalisé en collaboration tripartite entre la Commune d’El Jadida, l’INDH et l’Association des Marchands d’Escargots. Ces derniers ont été dotés d’équipements standardisés, pour améliorer les conditions d’hygiène et pour soigner l’image de cette activité qui attire aussi bien touristes qu’autochtones.
C’est dans leur « nouveau look » que ces marchands ont reçu la visite du Gouverneur d’El Jadida M. Mohammed El Guerrouj, accompagné de M. Khalid Samadi, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, venu s’enquérir de la situation de ces marchands suite à la réalisation de ce projet.
Le gouverneur fut agréablement surpris par la qualité et l’organisation de ce projet qui s’inscrit dans le cadre des activités génératrices de revenus.
Ce passage de l’informel au formel contribuera à coup sûr au développement de ces activités et à l’organisation de ces métiers qui s’exercent le plus souvent dans une anarchie totale.
http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/02/jdi.souk_.bahja_.babbouche-223x300.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/02/jdi.souk_.bahja_.babbouche-223x300.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionPar: Khadija Choukaili Quoi de mieux que de lutter contre l'informel ? En effet, et dans le cadre de l’INDH, une initiative louable dont ont bénéficié les marchands d’escargots a été prise afin de réglementer ce métier informel et réguler les revenus des marchands jusque-là précaires. Ces marchands ambulants éparpillés un peu partout...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires