CHIEN11

Par: Khadija Choukaili

Selon l’édition du lundi 26 novembre du quotidien Assabah, la gendarmerie royale de la région de Chellalate près de Mohammadia, a arrêté, vendredi 23 novembre, trois membres d’une bande criminelle qui vend de la viande de chiens.

Un médecin vétérinaire a été convoqué sur place pour déterminer la nature de la viande. Ce dernier a précisé que la viande n’était pas du tout consommable.

Les suspects ont été arrêtés en flagrant délit dans un terrain vague du douar Oulad Sidi Abdenbi situé dans la région de Chellalate alors qu’ils étaient en pleine préparation de la viande hachée de chien.

Une voiture a été saisie ainsi que deux vaches mourantes, plusieurs chiens etboucherie.clandestine des couteaux utilisés dans l’abattage.

Les investigations de la gendarmerie royale ont également permis d’arrêter trois autres personnes faisant partie de cette bande de criminels spécialisée dans la vente de la viande d’origine très suspecte et particulièrement canine.

Il est à noter que les six mis en cause sont originaires de Khouribga et El Jadida et leurs âges varient entre 30 et 50 ans.

L’enquête a révélé que les suspects abattaient illégalement des vaches malades et des chiens et les revendaient aux vendeurs ambulants de Sandwichs à Casablanca, Mohammedia et d’autres villes avoisinantes.

L’un d’eux possède même une boucherie à Ain Sebaâ.

Ils ont été déférés devant le procureur du roi et sont accusés de constitution de bande criminelle, vente de viande pourrie et distribution de matières toxiques, faisant référence à la viande des chiens.

Le tribunal de première instance de Mohammadia, les a condamnés chacun à 10 ans de prison ferme, ce lundi 10 décembre.

Jusqu’à présent, Rien ne prouve que cette viande suspecte a été vendue également à El Jadida. Mais tout pousse à douter de la provenance de ces saucisses à prix « très compétitif » que les marchands ambulants vendent au centre-ville, surtout que certains suspects sont originaires d’El Jadida et que cette viande est écoulée dans des villes « avoisinant » Mohammadia.

Encore une fois, les autorités sont pointées du doigt pour leur manque de vigilance et l’absence de contrôle des services d’hygiène qui devraient interdire ces « snacks ambulants » qui vendent leurs sandwichs suspects dans des conditions ne répondant à aucune norme d’hygiène alimentaire.

 

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/07/boucher.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/07/boucher-150x150.jpgadminsLibre OpinionPar: Khadija Choukaili Selon l'édition du lundi 26 novembre du quotidien Assabah, la gendarmerie royale de la région de Chellalate près de Mohammadia, a arrêté, vendredi 23 novembre, trois membres d'une bande criminelle qui vend de la viande de chiens. Un médecin vétérinaire a été convoqué sur place pour déterminer la...Source de L'information Fiable