El Jadida : « L’urbanisation » galopante et le problème insoluble du stationnement

Certes, la province d’El Jadida s’est positionnée en véritable relais industriel grâce à ses atouts axés sur sa position géographique de choix, ses richesses naturelles, mais également sur les opérateurs importants qui animent la vie économique de la région tels que l’OCP.

Cependant, cette expansion économique ne s’est malheureusement pas accompagnée d’un  développement urbanistique à la hauteur de son importance en tant que pôle industriel.

Sous d’autres cieux, les communes adoptent le principe selon lequel chaque activité doit assumer les besoins de stationnement qu’elle crée, par la mise en place de normes minimales de stationnement pour chaque nouvelle construction, qu’elle soit administrative ou résidentielle.

Malheureusement, ce problème de stationnement est ressenti quotidiennement par le citoyen jdidi, et particulièrement en période estivale, comme un casse-tête chinois, qui est accentué par le harcèlement de ces gardiens qui inondent tous les recoins de la ville en squattant ces parkings qui devraient être rigoureusement gérés par la Commune.

Il faut noter que l’organisation urbanistique repose aussi sur la gestion des parkings et sur le stationnement qui impacte profondément le paysage de la ville et dénonce les limites de son fonctionnement et de sa gestion.

A rappeler que ce problème a suscité, depuis plusieurs décennies, d’innombrables réflexions, allant même jusqu’à la conclusion selon laquelle « no parking, no business ».

Si l’on se réfère à l’exécution de ces importants projets qui donnent un nouveau visage à la province d’El Jadida, il faudrait se pencher davantage sur ce problème et offrir à la ville des espaces de stationnement qui contribueront à lui donner à cet aspect organisationnel qui lui manque tant.

Il serait temps que les autorités locales prennent ce problème au sérieux et contribuent au développement réel de la ville par l’aménagement, et surtout la gestion de ces espaces de parking qui représentent un réel souci pour les citoyens

Related posts

One Thought to “El Jadida : « L’urbanisation » galopante et le problème insoluble du stationnement”

  1. Carle

    2014-2020.6ans,un nouveau conseil municipal en 2015 et rien n’a changé on continue de construire des immeubles sans espaces de stationnement.Pire ils construisent des immeubles dont les propriétaires en vis à vis ne peuvent même pas stationner leur véhicule je ne parle même pas de celles et ceux quiafin d’accéder à leur garage font construire des petites rampes d’accés à leur garage bolquant de ce fait tout stationnement.Il n’y a pas de responsables de l’urbanisme dans la commune?Qui se permet de délivrer des permis de construire sur Al Manar?Qui se permet de délivrer des permis de construire pour des établissements commerciaux sans que ceux-ci puissent avoir eux même des aires de stationnement réservés à leurs clients.L’espace de stationnement des riverains est déjà saturé.Les riverains doivent-ils s’expatriés face à cette incurie,à cette incompétence notoire.Depuis plus d’un an j’ai déposé à la mairie de El Jadida une demande de stationnement réservé à mon voisin médecin handicapé qui est obligé de regagner son véhicule ,ou son appartement en fauteil roulant.Est-il si ruineux de baliser sa place de handicapé sur un parking?Est-il normal que depuis plus d’un an sollicité à deux reprise par moi même et le principal intéressé que la commune reste muette?Dans un an il y a des élections municipales il ne suffira pas de jeter sur les voies publics les professions de foi comme une pluie de confetti à la fin d’un gala.Les dirigeants de la commune ont un bilan il va bien falloir en parler quand à celles et ceux qui veulent postuler on va leur demander au delà de défilés tapageurs de ce cirque communal d’avoir des projets dignes d’un Maroc d’aujourd’hui.Depuis 2015
    En raison de l’importance d’un environnement accessible aux personnes à mobilité réduite, le Conseil
    Economique Social et Environnementaldu Maroc recommande les mesures suivantes :
    – Activer la mise en œuvre de la loi sur les accessibilités et prescrire un délai raisonnable pour rendre accessibles les installations existantes, prévoir des sanctions en cas de non-application des lois, et activer la promulgation des textes d’application.Questions:Entre deux tasses de thé et quelques patisseries y a t-il encore un moment pour
    mettre en application les lois concernant le handicap?

Leave a Comment