EL JADIDA : L’Institut Francais Abrite une Installation artistique

 

 

ins 1

Par: Driss Tahi

L’artiste franco mexicain Rodrigue expose pour une journée des oeuvres qu’il qualifie d’éphémères dans un cadre insolite ;

Le plancher de la galerie d’exposition de l’institut recouvert de terre végétale, des objets sans aucune importance et parfois bizarres , indépendants les uns des autres ,associés et installés d’une telle manière ,qu’ils suscitent tant de questions ;

Du lait , de l’huile, un liquide rouge qui ressemble à du sang , empaquetés chacun dans un sac en plastique transparent en forme de grappes et suspendus au bout d’une ficelle , parfois jusqu’au raz du sol avec des bouts de filet de pêche ou des morceaux de bois ou de câble électrique. Tous ces objets ont une durée de vie très limitée, qui ne dépasse pas un à deux jours.

 

Les matériaux utilisés sont récupérés sans trop de recherche, et peuvent aller d’un simple objet trouvé sur la plage lors d’une promenade ,à un autre sans grande utilité qu’on peut trouver en cuisine ,dans le jardin, ou qu’on pourrait ramasser dans la rue.

Proche de la sculpture, l’installation est une autre forme d’expression artistique

« Je travaille avec des matériaux simples qui permettent au spectateur de se connecter avec des choses qu’ils reconnaît parce qu’elles sont utilisées dans son quotidien »

ins

 

 

Related posts

Leave a Comment