On a souvent tendance, et parfois à juste titre, à critiquer le travail parfois insatisfaisant de la société en charge de la collecte des ordures et de la maintenance de la propreté au sein de la ville.

Mais a-t-on idée de ce que coûtent l’incivisme des citoyens, en terme de charges financières, à la société et même à la Commune ?

Un spectacle désolant, mais devenu habituel: des bennes à ordures cassées; des ordures ménagères qui s’amoncèlent dans les rues; des stades de football saccagés; des avenues où « les restaurateurs » ambulants laissent derrière eux des chaussées et des trottoirs crasseux suite au déversement des huiles de friture et autres produits ou denrées alimentaires…

Des délinquants casseurs, et mêmes agresseurs, sapent tout à leur passage.

 Certains s’évertuent même à voler des bennes à ordures pour le stockage de denrées alimentaires ou autre.

On ne cesse de critiquer l’incivisme des citoyens et d’implorer les actes de vandalisme, sans jamais s’intéresser à ce que cela coûte à la société délégataire et à la Commune Urbaine.

Il faut rappeler que les bennes à ordures coûtent entre 1500 et 2000 dirhams l’unité, et que le prix d’un siège de tribune n’est pas donné. A titre d’exemple, les actes de vandalisme perpétrés au grand stade de Marrakech lors du match de Raja de Casablanca ont coûté 800.000 dirhams, en réparation. 

Rappelons que les mis en cause, souvent arrêtés en flagrant délit, écopent d’une peine allant de 2 à 6 mois de prison( souvent avec sursis) et une amende ne dépassant guere les 2.000 dirhams, pour être libérés et récidiver de plus belle, pendant que les pertes subies, en tant que dommages collatéraux, sont supportées par les Communes, les Clubs de foot, ou la société délégataire en charge de la collecte des ordures, pour ne citer que ces cas.

Les fauteurs s’en sortent donc sans trop de dégâts, tandis que ce fléau de l’incivisme et du vandalisme coûte un budget colossal aux structures concernées et particulièrement à la Commune, qui doit effectuer les réparations en les endossant, en fin de compte, au contribuable.

https://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/03/poub.jpg?fit=1024%2C768https://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/03/poub.jpg?resize=150%2C150adminsRadar Sur El JadidaOn a souvent tendance, et parfois à juste titre, à critiquer le travail parfois insatisfaisant de la société en charge de la collecte des ordures et de la maintenance de la propreté au sein de la ville. Mais a-t-on idée de ce que coûtent l'incivisme des citoyens, en terme de charges financières, à la...Source de L'information Fiable