Il semblerait que les côtes d’El Jadida soient devenues le point de départ favoris pour bon nombre d’embarcations qui prennent le large surchargées de jeunes pleins de rêves et en désespoir de cause, ayant pour seul objectif d’atteindre l’autre rive.

Il semblerait également que le scénario de vol de barques au niveau du port de la ville soit devenu une habitude, qui répond à un plan d’émigration clandestine conçu par ces vendeurs de « rêves » qui profitent de la vulnérabilité de ces jeunes désespérés, rêvant d’une vie décente qu’ils n’ont pas pu trouver dans leur pays.

Ainsi, et selon des photos et des vidéos largement diffusées sur les réseaux sociaux, un groupe de jeunes a pu atteindre les côtes espagnoles à bord du bateau de pêche volé il y a quelques jours du port de la ville.

Et comme dit l’adage « le malheur des uns fait le bonheur des autres ».

En effet, le propriétaire du bateau en question, pouvant porter à bord jusqu’à 80 personnes, et dont le coût serait de 700.000 dirhams, s’est retrouvé, du jour au lendemain sans ressources, sans compter tout l’équipage qui travaillait avec lui et qui s’est subitement retrouvé en chômage.

Il faut rappeler que, vu la recrudescence de ces tentatives d’émigration clandestine, le Gouverneur avait donné ses instructions pour le renforcement des contrôles au niveau des points connus à partir desquels les clandestins embarquent. Mais il faut reconnaître qu’il est difficile de maintenir la surveillance vigilante sur plus de 150 kilomètres de côte.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/11/harraga-55.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/11/harraga-55-150x150.jpgadminsLibre OpinionIl semblerait que les côtes d’El Jadida soient devenues le point de départ favoris pour bon nombre d’embarcations qui prennent le large surchargées de jeunes pleins de rêves et en désespoir de cause, ayant pour seul objectif d’atteindre l’autre rive. Il semblerait également que le scénario de vol de barques au niveau du port de...Source de L'information Fiable