El Jadida : Les habitants des immeubles Bouchra, souffrent le martyre

egout2

ELJADIDASCOOP.COM

C’est sur l’avenue Bir Anzarane, route de Marrakech, que se trouvent les immeubles Bouchra. Des immeubles où il a toujours fait bon-vivre, jusau’à ce qu’une  personne décide d’y aménager une station de lavage au rez de chaussée (près de café Malmö).

Au cours des travaux d’aménagement, les égouts furent cassés par inadvertance et débordent depuis sur le sous sol (parking)  de l’immeuble.

Comme le commerce du fautif a été épargné, il continue depuis à ignorer  les doléances des habitants.

Aujourd’hui, non seulement ces habitants sont empêchés d’user de leur bien (et pour cause…), mais, petits et grands, doivent aussi subir les odeurs nauséabondes qui s’en dégagent  nuit et jour.

Devant  un tel constat, l’on se demande illico sur le rôle joué par les autorités locales pour essayer de trouver une issue rapide et favorable à ce problème. Mais d’après plusieurs témoignages concordants, il parait qu’à chaque visite, un bakchich est distribué aux agents en inspection des lieux, si bien que les mois passaient sans qu’une issue favorable n’y soit trouvée.

Rappelons que l’aspect de la ville d’El Jadida est devenu presque « dénaturé » par ce nouveau phénomène que les citoyens d’El-Jadida n’ont certainement pas manqué de constater. Des stations de lavage qui « fleurissent »  à chaque tournant de rue. Si nous n’avons rien contre ces nouveaux « commerces », nous estimons que le choix de leur emplacement est loin d’être idéal.

 

lavage

Un choix qui  ne doit en aucun cas être choisi avec légèreté. Il y va tant de la quiétude que du bien-être des citoyens et parfois même de leur sécurité.

Si certains habitants se réjouissent d’avoir accès à un tel service, à deux rues de chez eux, d’autres ne sont pas du tout du même avis, notamment, en raison des nuisances qui pourraient leur être causées.

Nous espérons que les services qui délivrent de tels permis, en dépit, parfois, de l’inadéquation du projet et de la surface des locaux autorisés, se soucieront davantage de l’intérêt des citoyens et de leur tranquillité. Sans oublier l’aspect esthétique de la ville qui en subit l’effet, principalement lorsque ces stations se situent dans des quartiers inappropriés.

Les autorités compétentes de la ville, doivent aussi veiller au retrait de toute autorisation jugée  préjudiciable et indue et ce, aussi bien pour l’intérêt général de la ville que pour la sérénité de ses habitants.

egout

 

Related posts

Leave a Comment