ADDOHA1

Par: Khadija Choukaili

Encore une fois, la population s’indigne en raison des décisions irréfléchies des autorités communales.

El Jadida connait un développent sans précédent du secteur immobilier, et particulièrement, la construction d’immeubles qui fleurissent comme des champignons et envahissent le moindre terrain encore disponible.

A perte de vue, on ne peut distinguer que du béton. Les espaces verts n’ont aucune place dans l’environnement de la ville.

C’est ainsi que les habitants du quartier Hay Salam, déconcertés par la décision des autorités communales de transformer le terrain initialement prévu pour un espace vert en marché pour marchands ambulants, ont pris la décision de présenter un pétition au gouverneur d’El Jadida afin de faire entendre leur voix.

En effet, le terrain en question, était prévu dans le plan d’aménagement pour la réalisation d’un espace vert dans ce quartier où la population est en accroissement.

Sans compter que l’éventuel marché pourrait perturber la quiétude des habitants par la pollution qu’il engendrerait.

La population affectée par cette décision a été consternée de constater que, contre les attentes des habitants qui espéraient une amélioration des conditions de leur quotidien par la construction de centres de santé, de terrains de proximité et d’espaces verts, les autorités décident la réalisation d’un marché. Un sentiment de déjà vu quand on pense au « marché Ahfir » (adossé à la Cité portugaise, patrimoine universel classé par l’UNESCO) ou à la place Istanbul prévue initialement pour un espace vert et qui a été transformée,  dans des circonstances inconnues, en un pseudo « terrain de sport de proximité ».

La responsabilité incombe aux autorités de veiller à la gestion de ses espaces verts, selon le plan d’aménagement urbanistique en évitant de troquer ces beaux espaces contre un béton sinistre et qui rend la ville de plus en plus lugubre.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/01/addoha.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/01/addoha-150x150.jpgadminsArrêt Sur ImagePar: Khadija Choukaili Encore une fois, la population s’indigne en raison des décisions irréfléchies des autorités communales. El Jadida connait un développent sans précédent du secteur immobilier, et particulièrement, la construction d’immeubles qui fleurissent comme des champignons et envahissent le moindre terrain encore disponible. A perte de vue, on ne peut distinguer...Source de L'information Fiable