Des chantiers interrompus, d’autres en retard, des déchets qui jonchent les rues et les quartiers… Aucun secteur n’échappe à cette gestion désastreuse de la chose publique. La ville est dans une situation chaotique.

Ces dernières semaines, un chantier relatif à l’installation des câbles de moyenne tension a été lancé par la RADEEJ, dans certaines rues du quartier Marchane. Un chantier qui dure depuis plusieurs semaines et dont les travaux semblent loin d’être terminés, causant de forts désagréments pour les habitants, d’autant plus qu’aucune mesure de sécurité n’a été prise, pour éviter d’éventuels accidents particulièrement aux enfants et aux personnes âgées.

Il faut rappeler que l’exécution de tout marché répond à une réglementation, et que chaque projet est réalisé selon un cahier de charges précisant le délai d’exécution des travaux, qui ne peut accuser de retard sans sanctions prévues par les textes de loi en vigueur. Une commission technique est également désignée pour suivre l’exécution des travaux sur le terrain.

Malheureusement, les procédures réglementaires ne semblent pas avoir été respectées puisque le chantier et régulièrement interrompu, et aucune pancarte ou panneau d’indications sur l’exécution du projet n’a été apposée à proximité du chantier.

Les rues (20 août, France…) où des tranchées ont été creusées ressemblent à de véritables champs de bataille, et cela ne semble nullement déranger ni les autorités, ni les responsables de la RADEEJ.

Inutile de rappeler que ces retards à répétions constituent une source de perturbation pour les citoyens et pourraient  être évités si les travaux sur le chantier sont suivis et contrôlés périodiquement, conformément aux termes du marché.

Malheureusement, ce chantier, comme tant d’autres, ne semble être soumis ni à un contrôle, ni à un suivi qui permettraient  de vérifier que les termes du cahier de charges sont respectés.

Peu importe, ce n’est en fin de compte que l’argent du contribuable qui est mis en jeu. Car celui des responsables de nos maux, est garanti, et est payé rubis sur ongle.

A bon entendeur…

Khadija Choukaili

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/10/IMG-20191007-WA0028-768x1024.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/10/IMG-20191007-WA0028-150x150.jpgadminsFocusDes chantiers interrompus, d’autres en retard, des déchets qui jonchent les rues et les quartiers… Aucun secteur n’échappe à cette gestion désastreuse de la chose publique. La ville est dans une situation chaotique. Ces dernières semaines, un chantier relatif à l’installation des câbles de moyenne tension a été lancé par la RADEEJ, dans...Source de L'information Fiable