El-Jadida : Les cafards sont partout

Vous apprenons-nous quelque chose, si on vous dit que les cafards ont envahi El-Jadida en ce début d’été ?

La réponse est bien sûr  non. Non, parce que ce n’est là qu’un aboutissement naturel des choses. Un aboutissement naturel du laisser aller des responsables ; de leur incompétence ; de leur je m’en-foutisme  et de leur égoïsme et égocentrisme. Conséquences, les cafards made 2022, sont  si allègres dans les espaces envahis. Ils ne se contentent plus de se faufiler par terre comme leurs congénères, mais semblent avoir un faible pour « les vols long-courriers », au point de  faire  subir aux habitants, un véritable assaut sol-air.

Blague à part,  la prolifération des cafards ne peut être que la conséquence directe  d’égouts n’ont  aseptisés (ou pas bien comme il faut), comme cela devait se faire  à l’approche de chaque été.

Ce qu’on demande n’est nullement un privilège, mais un droit des habitants  et une obligation de leurs élus. Et c’est pourquoi nous avons jugé utile d’aller parler à un conseiller communal dans ce sens. Voici sa déclaration :

« Cela fait plus d’une décennie que cette responsabilité a été déléguée à la RADEEJ et donc, nous n’en sommes plus directement responsables.

Dire aujourd’hui que la délégation de cette responsabilité, comme celle de la collecte des ordures ménagères est une réussite, c’est une autre histoire. Une réunion du Conseil à ce propos, est nécessaire pour voir plus clair dans la question. D’ailleurs, il n’y a pas que les cafards qui posent problème, la prolifération des rats, en pose un autre. Et j’ajouterai que le vol des regards pour les eaux usées,  est de plus en plus fréquent et représente aussi un danger sérieux pour les automobilistes et autres usagers de la route».

Une désinfection des égouts ainsi qu’un ramassage régulier des déchets et ordures doivent, plus que jamais, figurer parmi les priorités des responsables.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment