Suite à la canicule que connait le Royaume ces derniers jours, les provinces d’El Jadida et Sidi Bennour enregistrent des pertes agricoles sans précédent se comptant en milliers de dirhams.

Des dégâts très impressionnants sur les vignes et les champs de melon et de maïs, accentuant ainsi l’inquiétude des agriculteurs qui grandit face à cette succession de catastrophes.

En plus des dégâts causés par la sécheresse, puis la fermeture des souks hebdomadaires, instauration de l’urgence sanitaire oblige, s’ajoute cette crise agricole causée par la vague de chaleur qui a détruit toute la récolte des vignes, du melon et du maïs.

Les agriculteurs de la région continuent à recenser les pertes causées par ces aléas auxquels ils ne pourront pas faire face, et sollicitent l’intervention des autorités concernées, afin de dépêcher une commission pour évaluer les pertes subies et porter l’assistance nécessaire aux personnes touchées par cette catastrophe, comme cela a été le cas suite aux chutes de grêle qui ont ravagé plusieurs cultures dans la région de Fès-Meknès. 

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/07/secheresse-1.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/07/secheresse-1-150x150.jpgadminsNationalSuite à la canicule que connait le Royaume ces derniers jours, les provinces d’El Jadida et Sidi Bennour enregistrent des pertes agricoles sans précédent se comptant en milliers de dirhams. Des dégâts très impressionnants sur les vignes et les champs de melon et de maïs, accentuant ainsi l’inquiétude des agriculteurs qui grandit face à cette succession...Source de L'information Fiable