El Jadida : Le transport urbain… Enfin la fin du calvaire des usagers ?

Les usagers du transport urbain peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. Ce serait probablement la fin du calvaire qu’ils subissent depuis belle lurette en supportant, tant bien que mal, le déplacement dans ces véhicules délabrés qui ne portent de bus que le nom.

En effet, la société Equinox transports, filiale à El Jadida du groupe City Bus Transports, vient d’acquérir 29 autobus nouvelle génération, flambants neufs, afin de renforcer la flotte de la ville et compenser la carence dont souffre ce réseau, pour faire face au nombre massif de citoyens, usagers du transport en commun, et qui ne disposent que de ce seul moyen de transport plus ou moins à portée de leur bourse.

Ces autobus disposent de caméras de surveillance et de cadres d’information intérieure, ainsi que de certains équipements techniques et automatiques en mesure de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

La livraison de ces autobus a accusé un retard dû à l’indisponibilité de certains équipements et à certaines difficultés pour leur acquisition, en raison de la conjoncture économique et l’obligation de devoir les importer de l’étranger.

Un cérémonie présidée par le Gouverneur sera organisée, à la fin du mois courant, pour le lancement de ces nouveaux bus.

Certes, la flotte du transport urbain sera renforcée par des bus de dernière génération. Mais la question qui reste posée est de savoir si ces nouveaux bus tiendront le coup face à l’incivisme de certains ?

Il faut rappeler qu’en 2017, la société Equinox transports, avait doté la ville de 20 bus équipés par les dernières technologies, qui ont coûté un budget 30 MDH et qui sont actuellement, dans un état très avancé de délabrement, à cause, entre autres, de certains actes de vandalisme.

C’est dire que, tant que les citoyens ne font pas preuve de civisme et de valeurs d’appartenance à cet espace public qui est le leur et qu’ils doivent préserver, ce sera peine perdue de continuer d’investir dans des secteurs que l’incivisme finira par démolir.

Nul ne conteste le fait que la Commune devrait s’acquitter de sa mission en offrant au citoyen un transport urbain qui répond à ses attentes dans des conditions adéquates. Mais il est aussi un devoir du citoyen de préserver les biens publics.

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment