jdi.centre

El Jadida Scoop

Il semble que rien ne pourrait aller vers le mieux dans cette satanée belle ville !

Alors qu’on s’attendait à sa revalorisation avec l’actuel conseil communal, il est désolant et navrant de constater le contraire. Une dévalorisation beaucoup plus alarmante plutôt. Sinon plus grave.

Ça fait des années que l’actuel conseil municipal, présidé par Jamal Benrbiâ du parti de l’Istiqlal, gère les destinées de cette ville avec ses alliés du PJD et du PPS. Une durée plus que suffisante pour s’apercevoir qu’il ne diffère nullement de ses prédécesseurs, par sa léthargie alarmante et dans sa  médiocrité.

Le discours mielleux et les promesses d’une reconsidération de l’état désolant de la cité se sont révélées, hélas, que de pures chimères.

Un constat choquant pour la communauté qui avait émis de fous espoirs sur cette majorité  pour des lendemains meilleurs.

Même celles et ceux qui croyaient, dur comme fer, en une amélioration positive, même lente, ont été déçus. Le changement dans le bon sens n’a pas eu lieu et ne le sera probablement, en aucun cas, vu le très faible niveau gestionnaire de cette majorité responsable et les intentions cupides de quelques élus.

« Une ville rurale. »

Elle Jadida est une ville meurtrie. Les différents gestionnaires qui s’y sont succédé l’ont massacrée.

Elle se trouve dans un état lamentable et désolant. Son centre-ville donne l’impression, désormais, d’un souk rural hebdomadaire. Outre l’occupation excessive et abusive du domaine public dans les principales artères, de nombreux et douteux commerces, donnant des frissons dans le dos, y sont pratiqués sans aucune pudeur, en l’absence de tout contrôle des différents services d’hygiène de la ville. Des services fantômes.

Les constructions en béton sur le domaine public font légion. On n’a qu’à faire un tour autour des cafés et de certains commerces. C’est l’anarchie totale.

Cette anarchie, elle est beaucoup excessive dans le secteur du transport public. Les citoyens, en effet, en goûtent de tous les maux. La société des bus n’a pas respecté, jusqu’à présent, ses engagements. Elle ne couvre pas toutes les lignes, et les engins, très fragiles, sont exigus. Les chauffeurs de taxis, en l’absence de taximètres, pourtant obligatoires, ou d’un tarif fixé par les services compétents, pratiquent les prix à leur guise. Chaque chauffeur applique le prix de la course qui lui convient. Pour le même trajet, le prix varie d’un chauffeur à un autre. Le citoyen est, ainsi, victime d’une arnaque quotidienne.

Le tout dans un mutisme complice des autorités et des élus qui se doivent, normalement, de défendre les causes de la communauté qui les a portés au pouvoir.

L’état général des lieux est lugubre. Elle fait mal aux cœurs et nuit terriblement à une cité dont les traits d’une beauté sublime et d’un charme ensorcelant sont toujours perceptibles.

L’actuel conseil lui a donné à son tour, le coup de grâce.

Qu’en sera- t- il à la fin de son mandat ?

Au train où se déroulent les événements, rien n’assure d’un avenir… rassurant.

Et c’est presque sûr et certain, que c’est vers un gouffre qu’on précipite cette ville. Un abîme dont elle risquera de ne plus se relever.

 

Le gouverneur de la province M.Mohammed El Guerrouj, en tant qu’autorité de tutelle et garant de la protection des droits des sujets de SM le Roi et de l’intérêt suprême d’une partie du Royaume, se doit de réagir pour mettre un terme à tous les massacres de toute sorte et pour inciter les différents responsables à veiller sur une application scrupuleuse des lois en vigueur et de ses propres instructions.

Tout responsable défaillant et sans scrupules doit être interpelé. Ceci ne concerne pas, uniquement, la ville d’El Jadida ; mais l’ensemble du territoire de la province. Notamment, le centre estival de Sidi Bouzid où les gendarmes se comportent comme  des hors-la-loi en « tolérant » l’interdit.

Monsieur le gouverneur ne lui est point permis de laisser des corrompus et des véreux appliquer leurs lois et de mener le bateau comme il leur semble bon.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/jdi.centre.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/05/jdi.centre.jpg?resize=150%2C150adminsFocusEl Jadida Scoop Il semble que rien ne pourrait aller vers le mieux dans cette satanée belle ville ! Alors qu’on s’attendait à sa revalorisation avec l’actuel conseil communal, il est désolant et navrant de constater le contraire. Une dévalorisation beaucoup plus alarmante plutôt. Sinon plus grave. Ça fait des années que...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires